facebook
Gazette Drouot logo print

La Gazette Drouot Art et patrimoine - Expositions

Musée Guimet : Tadjikistan. Au pays des fleuves d’or

On 26 October 2021, by Sophie Humann

Voici les trésors des musées de Douchanbé réunis à Paris pour une première exposition internationale, que les équipes du musée Guimet et leurs homologues…

Musée Guimet : Tadjikistan. Au pays des fleuves d’or
Boucle avec scène de chasse au sanglier, Tadjikistan, Saksanokhur, IIe-Ier siècle av. J.-C., or, 5,3 x 5,4 x 2,4 cm, musée national des Antiquités du Tadjikistan.
© Musée national des antiquités du Tadjikistan/ photo Thierry Ollivier pour le MNAAG

Voici les trésors des musées de Douchanbé réunis à Paris pour une première exposition internationale, que les équipes du musée Guimet et leurs homologues tadjiks ont mis huit ans à organiser. Le jeune Tadjikistan est un pays de hautes montagnes, où les sommets du Pamir, dans la partie Est, du côté de la Chine, dépassent souvent les six mille mètres. Un pays où seul un dixième des terres est cultivable. Pourtant carrefour entre le Moyen-Orient, l’Asie centrale et le sous-continent indien, il fut une terre d’échanges et de conquêtes depuis le Néolithique, grâce à sa position géographique, à l’or que charriait le fleuve Zeravchan, aux rubis et aux lapis-lazulis qu’abritait son sol. Il regorge de vestiges archéologiques, en partie mis au jour par deux générations d’archéologues, dont les équipes de la Mission archéologique française d’Asie centrale, dirigée à partir de 1984 par Roland Besenval, brutalement décédé là-bas en 2014. Du IVe millénaire av. J.-C. jusqu’à l’avènement de l’émirat samanide durant les IXe et Xe siècles, le parcours retrace l’histoire tourmentée des principaux sites découverts dans le pays, dont les émouvants vestiges s’offrent à nos regards, comme le sobre collier de perles d’or, provenant de la tombe de la « princesse de Sarzam », site proto-urbain classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010. Le British Museum a prêté quelques parures raffinées du trésor de l’Oxus : elles voisinent avec des fourreaux d’épées en ivoire ciselé, ou de fragiles et expressives statues de terre cuite témoignant de l’art hellénistique façonné par les royaumes gréco-bactriens après le passage d’Alexandre le Grand. Faire venir les délicates fresques murales sur torchis provenant de l’extraordinaire site de Pendjikent, cité marchande de l’ancienne Sogdiane, fut une prouesse technique. Les admirer est un rêve d’archéologue amateur, devenu, pour quelques mois, une réalité.

Musée Guimet,
6, place d’Iéna, Paris 
XVIe, tél. : 01 56 52 53 00.
Jusqu’au 10 janvier 2022.
www.guimet.fr 

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe