Gazette Drouot logo print

Ron Arad joue du design sur un rythme jazzy…

On 02 December 2021, by Anne Doridou-Heim

Avec ce rare modèle de fauteuil New Orleans, le designer Ron Arad transcende une nouvelle fois les catégories et s’apprête à faire swinguer les enchères.

Ron Arad joue du design sur un rythme jazzy…
Ron Arad (né en 1951), fauteuil New Orleans réalisé en 1999 pour la galerie Mourmans, polyester pigmenté, renforcé de fibre de verre enduit de gel, 94 133 84 cm.
Estimation : 60 000/80 000 

En 1999, la galerie Mourmans à Maastricht commande à Ron Arad un fauteuil. Elle choisit une version du modèle New Orleans, qui est en fait une déclinaison du fameux Well Tempered Chair de 1986, lui-même libre réinterprétation de l’emblématique fauteuil club. Vous suivez ? À la fin du XXe siècle, l’Anglo-Israélien a déjà imposé son style reconnaissable entre tous, dominé par la courbe et une approche libre et impertinente du design transformé en œuvre d’art – une ligne de crête subtile. La réussite de son premier studio, One Off Ltd, créé en 1981 avec Caroline Thormann, ne se fait pas attendre. Ron Arad, qui se dit peu intéressé par la production en série, considère chacune de ses créations comme un objet unique sans visée utilitaire. Il travaille néanmoins pour l’industrie en collaborant avec de grands éditeurs. Ne s’est-il pas défini comme un plasticien novateur et audacieux, dans un souci revendiqué de « No discipline » ? C’est ce que montre le Well Tempered Chair : réalisé à partir de plaques d’acier rivetées, il le décline en une série de variations sur le thème du fauteuil club dans une multitude de matériaux contemporains, maniant les procédés de fabrication innovants. Manipulation, transformation, expérimentation sont ses trois mantras, pour démontrer que le volume – une simple forme – peut être traduit à travers une réinterprétation des procédés de fabrication, sans en altérer les principes de conception. Le succès de cette pièce – sculpture ou mobilier – est immense, critiques et collectionneurs s’en emparent. Ron Arad réussit son pari, il séduit à la fois les amateurs de design et ceux d’art contemporain. En 1999, il continue la métamorphose et, après le Big Easy de 1988, naît le New Orleans aux formes dissociées baroques. De la résine pigmentée est ajoutée en strates à la forme initiale en fibre de verre, désorientant un peu plus encore celui qui s’attend à se trouver devant un siège. Ce gros fauteuil dispose d’un petit supplément : son spectaculaire jeu de couleurs translucides peintes à la main qui fait de chacun des 18 exemplaires de cette édition – de deux séries de 9 –, une pièce unique. Pour cet celui-ci, l’architecte designer a choisi des nuances de bleu, rouge et jaune, striées de coulures et de giclures, se rapprochant du rendu du dripping. Les frontières entre art et design sont effacées. Ce que ressent chaque propriétaire de l’un d’eux, c’est bien d’appartenir à un club très select. Qui sera le prochain à y faire son entrée ?
 

DREAMS... IMPORTANT PARISIAN COLLECTIONS. COLLECTION OF A FAMOUS PSYCHOANALYST : MODERN AND CONTEMPORARY PAINTINGS, DESIGN. WORKSHOP OF THE PAINTER AND SCULPTOR GÉRARD CYNE. LICHTENBERG COLLECTION : IMPORTANT COLLECTION OF FRENCH GLAZED STONEWARE, ART DECO FURNITURE, DESIGN, MODERN BOOKS, ILLUSTRATED BOOKS.M. S LIBRARY : IMPORTANT COLLECTION OF JULES VERNE VOLUMES FROM HETZEL EDITIONS. BEQUEST TO THE INSTITUT PASTEUR, MODERN PAINTINGS
Friday 17 December 2021 - 12:30 (CET) - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 75009
Lucien Paris
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe