Restitutions, l’inquiétude du marché

On 29 October 2020, by Vincent Noce

Antiquaires et experts s’alarment du danger que présente pour le patrimoine public et privé le projet de loi de «restitution» de 28 objets au Bénin et au Sénégal.

© Jean-Pierre Dalbéra, creative commons

Après son adoption le 7 octobre en première lecture à l’unanimité par les députés, il doit être voté le 4 novembre par le Sénat. Dans une déclaration commune, le Syndicat national des antiquaires, la Compagnie nationale des experts, le Syndicat français des experts professionnels en œuvres d’art et objets de collection, le Syndicat national du commerce de l’antiquité, de l’occasion et des galeries d’art moderne et contemporain et le salon Parcours des mondes exhortent les parlementaires à «sauvegarder le principe d’inaliénabilité des collections muséales», mis à mal par «la multiplication de ces lois d’exception». «En multipliant les exceptions, c’est la règle qui devient l’exception», avertissent-ils en considérant que «les États africains ne se satisferont pas de cette “dérogation limitée”. Plus aucun bien muséal ne sera à l’abri.» Au-delà, «les donations ne seront plus protégées» et les professionnels craignent d’être à leur tour mis sur la sellette en compagnie des collectionneurs : «Celui qui s’estime spolié ne fait pas la différence entre “bien public” et “bien privé”. Les acteurs du marché de l’art voient avec inquiétude dans le projet de loi un engagement irréversible sur la voie de l’impossibilité pure et simple, si ce n’est l’interdiction, de leurs activités commerciales.» En leur nom, le juriste Yves Debie a envoyé une note aux parlementaires pour dénoncer une loi qui «signera la mort du principe d’inaliénabilité des collections publiques» en soulignant que les biens en question sont «les symboles de l’oppression» d’un royaume esclavagiste et du «premier califat imposé en Afrique de l’Ouest par la violence, but qui n’est pas très éloigné de celui poursuivi aujourd’hui par Daesh» (voir aussi l'article Afrique : une restitution bancale page 12).

Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe