Pierre Pomez

On 22 May 2020, by Agathe Albi-Gervy
DR

L’ancien commissaire-priseur de Troyes est décédé le 13 avril, dans sa 93e année. Aux dires mêmes de ses concitoyens, qui avaient l’habitude de l’apercevoir jusqu’à récemment dans les rues de la ville, Pierre Pomez incarnait véritablement l’hôtel des ventes de la cité médiévale. Né en 1927, père de deux enfants, il a débuté en 1955 dans la «Baraque à Driant», rue Voltaire puis rue Louis-Ulbach, avant d’investir la salle des ventes fraîchement aménagée rue de la Paix. À son association, jusqu’en 1962, avec Jean-François Broise succède celle qui marquera sa carrière, avec son complice André Boisseau. Tous deux partageront le marteau jusqu’à leur départ à la retraite, en 1994. «Pierre Pomez était une grande personnalité de la vie troyenne. Il a beaucoup œuvré pour offrir à cette salle des ventes un rayonnement national. Il était très généreux dans la transmission de son savoir», témoigne le maire de la ville François Baroin. Éminent spécialiste des bijoux, de l’argenterie, des livres anciens et des tableaux, président de l’Association des amis des musées de Troyes, où il a initié de nombreuses acquisitions, il a également présidé la Compagnie des commissaires-priseurs de l’Est de 1976 à 1980.

Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe