Gazette Drouot logo print

Love Songs. Photographies de l’intime

Published on , by Sophie Bernard

Cette idée de parcourir l’histoire photographique à travers le prisme de l’amour et de l’intime, Simon Baker l’a eue bien avant de prendre la direction de la Maison européenne de la photographie en 2018. Il pensait déjà à «Sentimental Journey» (1971) du Japonais Nobuyoshi Araki et à «The Ballad of Sexual Dependency» (1973-1986)...

René Groebli (né en 1927), série «L’œil de l’amour», 1952, collection MEP, Paris.... Love Songs. Photographies de l’intime
René Groebli (né en 1927), série «L’œil de l’amour», 1952, collection MEP, Paris.
© René Groebli, courtoisie de l’artiste et de la galerie Esther Woerdehoff, Paris

Cette idée de parcourir l’histoire photographique à travers le prisme de l’amour et de l’intime, Simon Baker l’a eue bien avant de prendre la direction de la Maison européenne de la photographie en 2018. Il pensait déjà à «Sentimental Journey» (1971) du Japonais Nobuyoshi Araki et à «The Ballad of Sexual Dependency» (1973-1986) de l'Américaine Nan Goldin, deux séries justement présentes dans la collection de la MEP. Partant de ces ensembles culte, il a imaginé un parcours chronologique sur deux étages et articulé en deux parties, en référence aux vinyles ou cassettes d’antan : Face A : années 1950-2000» et «Face B : années 2000-2020 ». Plus de la moitié des travaux proviennent de la collection de la MEP, et l'accrochage, réunissant environ deux cents images de seize photographes – dont deux travaillant en duo –, sera l’occasion de nouvelles acquisitions. Les quinze séries à voir offrent autant de déclinaisons du sentiment amoureux que d’écritures esthétiques, du regard sensuel en noir et blanc de René Groebli sur sa femme, lors de leur voyage de noces dans les années 1950 – une belle redécouverte –, aux images récentes de l’Américaine Collier Schorr, faisant poser sa compagne dans ce qui s’apparente à des performances. D’une histoire l’autre, on pénètre dans la spécificité des démarches de Larry Clark, Emmet Gowin, Hervé Guibert, Sally Mann, Alix Cléo Roubaud, Lin Zhipeng (alias N° 223) ou encore Leigh Ledare, grâce à une scénographie adaptée : images sagement alignées, installations, papiers peints géants ou encore petits formats encadrés. Le fait d'avoir opté pour des ensembles – dont des inédits – plutôt que des photographies isolées participe aussi à la réussite de cette exposition.

Maison européenne de la photographie,
5/7, rue de Fourcy, Paris 
IVe, tél. : 01 44 78 75 00,
Jusqu’au 21 août 2022.
www.mep-fr.org
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 2 Articles.
You still have 1 article(s) left to read.
I subscribe