Gazette Drouot logo print

Le théâtre des objets de Daniel Spoerri à Nice

On 01 December 2021, by Harry Kampianne

Difficile de ne pas avoir les papilles en alerte en arpentant l’univers de Daniel Spoerri, membre des nouveaux réalistes, proche de Fluxus, créateur du eat art, du tableau-piège et des fameux banquets truculents. Ce parcours, proposé par le musée de Nice, est à savourer comme une déambulation théâtrale singulière où fourmillent…

Le théâtre des objets de Daniel Spoerri à Nice
Daniel Spoerri (né en 1930), Action Spoerri Restaurant, Düsseldorf, 27 avril 1972, de la série «Tableau-piège», objets et restes de repas fixés sur panneau de bois, 70 70 40 cm.


Difficile de ne pas avoir les papilles en alerte en arpentant l’univers de Daniel Spoerri, membre des nouveaux réalistes, proche de Fluxus, créateur du eat art, du tableau-piège et des fameux banquets truculents. Ce parcours, proposé par le musée de Nice, est à savourer comme une déambulation théâtrale singulière où fourmillent anecdotes, farces et attrapes, dérisions, clowneries et festivités gargantuesques à travers des extraits de films. La commissaire Rébecca François a souhaité articuler la visite au cœur d’une immense scène labyrinthique et insolite, «comme un spectacle forain, avec une réelle participation du visiteur». Près de trois cents œuvres et documents jalonnent les cimaises, depuis ses premiers tableaux-pièges – nés d’un geste conceptuel consistant à figer puis à basculer verticalement des situations pittoresques conçues par le hasard – à ses cabinets de curiosités et musées éphémères, en passant par son art rabelaisien de la table. Daniel Spoerri bouscule les coutumes et les traditions de l’art culinaire : des expériences sensorielles et gourmandes qu’il cultive depuis l’ouverture de son premier restaurant éphémère en 1963, à la Galerie J. à Paris. «Le restaurant est pour moi un confluent de forces. L’artiste fait sa cuisine. Le critique d’art sert la soupe et approche l’œuvre du public. Le spectateur, suivant la définition de Duchamp, fait le tableau. Avec moi, non seulement il le consomme, mais il participe à l’arrangement.» Au-delà d’un ensemble majeur d’œuvres historiques – des séries «Pièges à mots» et «Détrompe-l’œil» des années 1960 jusqu’au «Trésor des pauvres» des années 1980 –, c’est à une cour des miracles et des merveilles qu’est convié le visiteur. Le parcours mêle des moments phares d’un art qui se déguste pour son caractère spectaculaire à des archives où l’on découvre un Spoerri non seulement maître de cérémonie, mais aussi poète, danseur soliste à l’Opéra de Berne dans les années 1950, metteur en scène de théâtre et chef cuisinier. Un électron libre pour tous les palais inspirés.
 

Mamac - Musée d’Art moderne et d’Art contemporain,
place Yves-Klein, Nice (06), tél. 
: 04 97 13 42 01,
Jusqu’au 27 mars 2022.
www.mamac-nice.org

 

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe