Le Salon du dessin signe la reprise

On 08 July 2021, by Vanessa Schmitz-Grucker

À la clôture de la 30e édition du Salon du dessin, qui se tenait du 1er au 4 juillet au palais Brongniart, éloges et superlatifs étaient sur toutes les bouches.

Christophe Carel Henri de Nerée tot Babberich (1880-1909), Hermaphrodite (recto), Fantastic landscape (verso), crayon, aquarelle, crayon de couleur rehaussé de blanc, 49,8 x 34,3 cm.
© Onno van Seggelen Fine Arts

Les collectionneurs, mais aussi les conservateurs, sont venus en nombre faire leurs emplettes sur les 33 stands de la manifestation : embouteillage chez Benjamin Peronnet, qui a vendu, entre autres, une sanguine du XVIe siècle par Franciabigio. Applicat-Prazan cède une œuvre de Hans Hartung et les Londoniens de Waddington Custot, un pastel de Picasso et un collage de Peter Blake. Du mouvement on line également, le secteur digital accueillant quelques galeries étrangères, comme la néerlandaise Onno Van Seggelen, dont l’Hermaphrodite de Carel de Nerée tot Babberich a attiré un œil qualifié, celui du Rijksmuseum, dont les cimaises s’enrichissent de ce dessin rehaussé d’aquarelle de l’artiste symboliste.

Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe