Le rapport de Credit Suisse sur les biens de collection

On 26 November 2020, by Agathe Albi-Gervy

Le Credit Suisse Research Institute, laboratoire d’études de la banque suisse, a rendu public un rapport, publié en collaboration avec Deloitte Luxembourg, offrant une vue d’ensemble des différents actifs de collection.

Credit Suisse Zurich
photo Credit Suisse

Si l’immobilier représente 27 % des investissements des UHNWI – les personnes les plus fortunées au monde, celles qui possèdent au moins 30 M$ –, les biens de collection comptent pour 5 % de leurs allocations. Ils représentent même jusqu’à 44 % de la richesse totale pour 2 à 5 % d’entre elles, et jusqu’à 16 % pour plus de 10 %. Leur motivation principale à la constitution d’une collection ? La diversification du portefeuille. Si la passion pure demeure le moteur de 37 % des fortunés, elle est couplée avec une motivation financière pour 16 % de ces derniers. Par ailleurs, l’étude met en évidence que les biens de collection sont certes des investissements plus risqués que les actifs traditionnels, mais globalement plus rentables : la peinture britannique subit ainsi une volatilité de 50,10 %, mais offre une perspective de rendement de 9,10 %. D’autres spécialités artistiques moins risquées offrent des rentabilités plus faibles (entre 2 et 6 %), à l’exemple des bijoux, montres et sacs à main. La peinture ancienne n’est en général pas un domaine de croissance, et on observe un marché en développement pour les peintres impressionnistes moins célèbres, surtout en Asie. Les voitures de collection représentent aux enchères un marché de 4 à 5 Md$, dynamisé par une nouvelle génération d’acquéreurs friands de modèles des années 1970 et 1980. Les vins, dont les ventes sont estimées à 5 Md$ par an, célèbrent toujours le bordeaux, meilleur investissement, mais la rentabilité des crus de Bourgogne ne cesse de croître, tandis que le champagne demeure sous-évalué. Une forte croissance a été également observée pour les montres de collection, en particulier dans les ventes en ligne : depuis mars dernier, 26 % de nouveaux clients y ont été enregistrés, 20 % des enchérisseurs ayant moins de 40 ans.

Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe