Le monde imaginé des anciens Pays-Bas

On 30 March 2021, by Anna Aznaour
Suzanne et les Vieillards, Pays-Bas, vers 1475-1500.
© Virtomusée de Romont

À chaque époque ses symboles de richesse. Exposés au Vitromusée de Romont, ceux des Pays-Bas de la fin du XVe et du XVIe siècle se présentent sous forme de rondels de vitrail peint. Les néophytes n’y verront que des décorations magnifiques, dont les propriétaires ornaient alors les fenêtres de leurs demeures. En réalité, nous sommes en présence de sortes de cartes de visite architecturales, susceptibles de renseigner sur le rang et l’état des finances des possédants. La période – du gothique tardif à la Renaissance – est marquée par la coutume d’offrir ces vitraux en gage d’amitié ou de protection, également pratiquée en Suisse. Tout visiteur était ainsi immédiatement informé du réseau de son hôte, d’autant plus que le coût de ces somptueux cadeaux, avec souvent l’inscription du nom du donateur, ne laissait aucun doute quant à la qualité de leurs liens. Ces vingt-trois pièces non signées, provenant de la collection du professeur et spécialiste Klaus Tiedemann, illustrent plusieurs thématiques : l’Ancien et le Nouveau Testament, des allégories, légendes, les mois ou le zodiaque. Le style de leurs dessins rappelle les œuvres d’artistes réputés, avec lesquels collaboraient d’ailleurs les peintres verriers. «Tous ces vitraux, composés d’une seule plaque de verre blanc, sont peints uniquement avec de la grisaille et du jaune d’argent. Ils étaient pourvus à l’origine d’une bordure avec ornements ou inscriptions», explique la conservatrive Jennifer Burkard, commissaire – avec Uta Bergmann – de l’exposition. L’un d’eux, intitulé Le Mois de janvier (vers 1550-1560), intrigue par son personnage central : un patineur qui porte un masque sur la bouche, tandis que derrière lui se devine la tête d’un malheureux se noyant… Malgré cette image clin d’œil à notre actualité, cette visite, suivie de celle des verres oniriques de Priska Jacobs dans l’espace La Passerelle du château, saura étancher la soif du public pour un lointain magique, car sans entraves.

Vitromusée Romont, Musée suisse du vitrail et des arts du verre,
108b, rue du Château, Romont (Suisse), tél. 
: + 41 026 652 10 95
Jusqu’au 25 juillet 2021.
vitromusee.ch
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe