Gazette Drouot logo print

La Femme adultère par Francken II ou III

Published on , by Philippe Dufour

Francken II et Frank O’Meara : les bons scores de la session étaient inscrits par ces deux artistes renommés, traitant tous deux, mais à leur propre façon, de la figure féminine.

Frans Francken II (1581-1642) ou Frans Francken III (1607-1667), Le Christ et la... La Femme adultère par Francken II ou III
Frans Francken II (1581-1642) ou Frans Francken III (1607-1667), Le Christ et la femme adultère, cuivre avec rehauts d’or, cadre en bois sculpté doré, travail français d’époque Louis XIV, 49,7 65 cm.
Adjugé : 30 250 

Le chapitre des Évangiles consacré au Christ et la femme adultère a inspiré de nombreux morceaux de bravoure aux artistes du XVIIe siècle. Parmi eux, Frans Francken II, qui traite ici la scène avec force détails en la resituant en son temps, comme en témoignent la façade de l’église en arrière-plan et les costumes des personnages. Vue dans la Gazette n° 24 (voir l'article Ne jetez pas la pierre à la femme adultère ! page 176), cette œuvre sur cuivre avec rehauts d’or (49,7 65 cm), dotée d’un beau cadre en bois sculpté doré d’époque Louis XIV, a tenu ses promesses en raflant 30 250 €. Signée «F Franck. IN ET.f.», la composition au chaud coloris pourrait également avoir bénéficié de l’aide du fils du peintre flamand, Frans Francken III, ou même avoir été réalisée par lui. C’est un moderne qui lui succédait : Frank O’Meara, auquel on a attribué une toile représentant une Jeune femme lisant en sous-bois (32,5 46 cm). Dédicacée «A l’Ami Sal. Souvenir d’O’Meara», l’œuvre, adjugée 29 040 €, évoque l’art novateur de cet Irlandais parti à Paris en 1872 pour entrer dans l’atelier de Carolus-Duran. Puis il s’établit en 1875 dans la colonie d’artistes américains, anglais et irlandais de Grez-sur-Loing, près de Fontainebleau, avant de disparaître précocement à 35 ans. Quant à la vente du samedi 26, elle était dominée par le résultat de 12 705 €, récolté par un cabinet en laque du Japon ouvrant à deux vantaux, qui découvrent dix tiroirs (72 91,2 50,4 cm). Décoré de villages lacustres, bouquets de fleurs et vases fleuris sur fond noir, il date de la fin du XVIIe siècle ou du début du suivant, et repose sur un piétement anglais en bois sculpté doré du XVIIIe siècle.

Saturday 26 June 2021 - 14:30 (CEST)
Château de Vayres - 86130 Saint-Georges-lès-Baillargeaux
Sabourin
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 2 Articles.
You still have 1 article(s) left to read.
I subscribe