Gazette Drouot logo print

La collection Cini de Venise s’expose à Aix-en-Provence

Published on , by Marie-Laure Castelnau

À l’occasion des 70 ans de sa fondation, la collection Cini, l’une des plus riches au monde en matière d’art ancien italien, s’expose pour la première fois en dehors de Venise, à l’hôtel de Caumont.

Piero di Lorenzo Ubaldini, dit Piero di Cosimo (1462-1522), La Vierge et l’Enfant... La collection Cini de Venise s’expose à Aix-en-Provence
Piero di Lorenzo Ubaldini, dit Piero di Cosimo (1462-1522), La Vierge et l’Enfant avec deux anges, vers 1505-1510, huile sur bois, 116,2 85,2 cm (détail), fondation Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini.
Photo : Venezia © Fondazione Giorgio Cini

À Venise, face au palais des Doges, l’île de San Giorgio Maggiore est un lieu unique, où le temps semble suspendu. Elle offre une magnifique perspective sur le canal San Marco, les palais et les clochers de la Sérénissime. Très endommagée par plus d’un siècle d’occupation militaire, elle a été entièrement restaurée par le financier et philanthrope Vittorio Cini. Ce grand collectionneur du XXe siècle y a installé en 1951 la fondation Giorgio Cini, créée en hommage à son fils, mort dans un accident d’avion en 1949. Située dans l’ancien monastère, elle abrite une bibliothèque historique, un centre d’activités culturelles, une école et une partie de sa collection d’art. Le palais où vivait celui qui fut également comte de Monselice, situé sur le Grand Canal entre le musée Guggenheim et l’Accademia, a quant à lui récemment ouvert au public sa galerie d’art et ses anciens appartements privés, avec ses meubles, ses lustres, ses tapis. Pour ses 70 ans, la fondation a décidé de présenter pour la première fois hors de ses murs une partie de cette collection, l’une des plus prestigieuses en matière d’art italien du XVIe au XVIIIe siècle. «Elle doit voyager pour être connue», déclare Daniela Ferretti, commissaire de l’exposition. Parmi les nombreux dessins, peintures, sculptures et objets d’art, quatre-vingt-dix pièces ont été sélectionnées pour faire le voyage jusqu’à l’hôtel de Caumont. La volonté des organisateurs était de «faire découvrir l’histoire de cette collection, mais aussi celle du propriétaire qui a vécu avec ses œuvres», affirme Luca Massimo Barbero, directeur de l’Institut d’histoire de l’art de la fondation. D’ailleurs, à l’entrée du palazzo Cini, une plaque nous avertit : «Si vous voulez connaître monsieur Cini, regardez autour de vous !» Le parcours, thématique, dévoile la variété d’un ensemble dont le principal objet était la quête de beauté. Les salles s’organisent «comme de petites îles», explique Luca Massimo Barbero, dont la diversité reflète les goûts de Vittorio Cini et offre un panorama de l’art vénitien, florentin, ferrarais, napolitain… de Filippo Lippi, Botticelli ou Piero della Francesca à Guardi et Tiepolo. Après l’Adoration des Mages de Véronèse qui accueille le visiteur, la première salle est conçue comme une «chambre des merveilles» inspirée de l’aménagement du palazzo. Plats d’apparat – deuxième collection au monde en nombre de pièces après celle du Louvre – cohabitent avec objets précieux, ivoires, tableaux, livres enluminés. Parmi eux, un étonnant manuscrit offert à Charles VIII par le duc de Milan Ludovico Sforza, dont les enluminures, exécutées en 1494, tiennent dans un format d’à peine cinq centimètres ! Viennent ensuite les peintures sur fond d’or, rappelant que Bernard Berenson et Federico Zeri figuraient parmi les conseillers du comte dans ses choix, qui se portèrent notamment sur un panneau de Giotto. Les sections suivantes sont consacrées au portrait, à la Renaissance en Toscane, à Piranèse et à Vittorio Cini lui-même, le «dernier des doges»… sans oublier la ville de Venise, qui nous accompagne tout au long du parcours. Ainsi d’une Vue de l’île de San Giorgio Maggiore, peinte à l’aquarelle par Francesco Guardi, qui clôt symboliquement l’exposition.

«La collection Cini, trésors de Venise»,
hôtel de Caumont-Centre d’art,
3, rue Joseph-Cabassol, Aix-en-Provence (13), tél. 
: 04 42 20 70 01.
Jusqu’au 27 mars 2022.
www.caumont-centredart.com
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 1 article(s) left to read.
I subscribe