Gazette Drouot logo print

Double Je. Donation Durand-Dessert et collection du MAMC+

Published on , by Zaha Redman

Il arrive que l’accrochage d’une donation suscite dans le public un regard unique sur les œuvres d’art : le spectateur peut s’identifier au collectionneur, se projeter dans la pratique d’acquisition. Alors la fabrication d’un musée très personnel lui apparaît comme une expérience vivante, et il considère l’accumulation...

Double Je. Donation Durand-Dessert et collection du MAMC+
Gerhard Richter (né en 1932), Schädel [Crâne], 1983, huile sur toile, don de Liliane et Michel Durand-Dessert, 1984, collection MAMC+ (détail).
Photo : C. Piérot © Gerhard Richter

Il arrive que l’accrochage d’une donation suscite dans le public un regard unique sur les œuvres d’art : le spectateur peut s’identifier au collectionneur, se projeter dans la pratique d’acquisition. Alors la fabrication d’un musée très personnel lui apparaît comme une expérience vivante, et il considère l’accumulation et le voisinage des œuvres dans toute leur complexité. C’est notamment dans cette perspective qu’il faut situer les 180 numéros de la donation Liliane et Michel Durand-Dessert. L’aventure de deux galeristes et collectionneurs, embrassant les trente dernières années du XXe siècle, apparaît ici, ni comme un prodige ni comme une prouesse, mais comme une histoire de goût et de conviction. Avec un parcours thématique scandé en neuf sections dédiées aux muses grecques, on découvre des œuvres connues, vues ou inédites, signées Gerhard Richter, Joseph Beuys, Luciano Fabro, Christian Boltanski, André Cadere, Victor Burgin, parmi tant d’autres, mais qui puisent ici leur énergie dans le dialogue construit, imaginé, senti par le couple Durand-Dessert. Le second volet de cette exposition, hors donation celui-là, présente une partie de la collection d’art précolombien de Liliane et Michel Durand-Dessert. Là aussi, la qualité des productions, masques et sculptures pour l’essentiel, est évidente. Le tout est présenté dans une mise en scène sobre et impeccable, qui distille une juste respiration autour des deux ensembles. Le musée d’Art moderne et contemporain de Saint-Étienne nous rappelle ainsi qu’il possède la deuxième collection d’art moderne en France, après le Centre Pompidou, et sa fierté n’est pas usurpée.

MAMC+ de Saint-Étienne,
rue Fernand-Léger, Saint-Priest-en-Jarez (42), tél. : 04 77 79 52 52.
Jusqu’au 18 septembre 2022.
mamc.saint-etienne.fr
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe