facebook
Gazette Drouot logo print

Anthony Phuong, galeriste et médiateur

On 12 October 2021, by La Gazette Drouot

Installé à deux pas des Beaux-Arts de Paris, le galeriste et médiateur s’attache à faire connaître la scène contemporaine asiatique en France, tissant un pont entre les deux cultures. 

Anthony Phuong, galeriste et médiateur
© Fockan

Ce qui a déclenché votre vocation ? 
J’ai été formé sur le terrain. Encadreur de tableaux au sein de la société familiale « Atelier Phuong », j’ai pu faire la connaissance d’une des premières vagues d’étudiants chinois en beaux-arts. C’était un vrai privilège de pouvoir passer autant de temps avec eux. Comme ils me disaient souffrir d’un manque de compréhension de leur travail, ma femme et moi avons voulu les représenter en France. Traduire la langue ne suffit pas, il faut une connaissance profonde des deux cultures pour proposer la médiation la plus adaptée à chacun des publics.

Mais si tout était à refaire, vous seriez…
Coach d’artistes.

Votre dernier coup de cœur ?
Un couple du Myanmar que je viens de rencontrer, Aung Ko et Nge Lay, fraîchement débarqué en France pour fuir la persécution dont ils ont été victimes depuis la prise du pouvoir par la junte militaire birmane. Aung Ko a déjà exposé au Palais de Tokyo et Nge Lay est collectionnée par différentes institutions. Ils m’ont rappelé l’histoire des dissidents chinois, et j’ai choisi de les représenter.

L’artiste ou l’objet d’art que vous aimeriez présenter ?
J’aurais voulu montrer de nouveau Perdre sa salive, une œuvre de Shen Yuan de 1994, composée de neuf langues de glace, neuf crachoirs et neuf couteaux.

La phrase professionnelle que vous répétez souvent ?
Une citation d’Antoni Tàpies : « Mes œuvres sont des portes ouvrant vers d’autres portes. » Je répète très souvent que mon travail est de montrer qu’il y a une porte et que la clé est en chacun de nous.

Vos projets ou prochains temps forts ?
Asia Now, le 21 octobre à Paris, et deux foires à Shanghai, le West Bund et Art 21. Nous exposons également à la galerie, jusqu’au 30 octobre, la peintre japonaise Shiori Eda, dont le travail a rencontré
un incroyable succès à Art Paris, et celui de Bao Vuong, à partir du 16 décembre.

A2Z Art Gallery,
24, rue de l’Échaudé, Paris VIe, tél. : 01 56 24 88 88,
www.a2z-art.com

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe