Allosaurus, le retour…

On 01 October 2020, by Anne Doridou-Heim

Dent pour dent, os pour os, un spécimen d'allosaure d'une taille exceptionnelle va faire son show préhistorique à Drouot. Frissons garantis !

Jurassique supérieur (150,8-145,5 millions d’années), formation de Morrison, Wyoming, États-Unis. Allosaurus, h. 3,50, l. 10 mètres.
Estimation : 1/1,2 M€

Spectaculairement reconstituée et mise en scène, telle l’une des stars du film Jurassic World : Fallen Kingdom (2018), une silhouette d’Allosaurus, griffes tendues et gueule ouverte dévoilant une série de dents en forme de couteau, marche sur une proie qui, contrairement à celles de son vécu préhistorique, sera consentante. Et de plus en plus si l’on regarde les résultats des dernières ventes de squelettes — signe que la fascination opère ! Témoins ceux de la maison Binoche et Giquello, fidèle depuis plusieurs années maintenant à ces animaux remontés des ténèbres. Le 11 avril 2018, le squelette jeune de l’un de ces dinosaures partait pour 1 407 700 . Le spécimen ici présenté, 3,5 mètres au garrot, provient comme beaucoup de ses semblables de la formation Morrison, sise dans le Wyoming, région des États-Unis particulièrement fertile en souvenirs préhistoriques. Les paléontologues le connaissent bien pour le traquer depuis longtemps. Les premières traces d’Allosaurus, ou «lézard différent», furent découvertes en 1877 par Othniel Charles Marsh, et il est rapidement devenu le théropode le plus connu. Une icône de ces mondes disparus, en quelque sorte, dont la littérature et le cinéma vont rapidement s’emparer. Les études dont il a fait l’objet ont permis de comprendre qu’il s’agissait d’un féroce carnivore, doté d’un odorat particulièrement développé, capable de tendre des embuscades et au comportement sociabilisé pour chasser en meute. Les spécialistes s’accordent à donner aux adultes une longueur d’environ 8,5 mètres, le plus imposant conservé dans une institution – le musée américain d’Histoire naturelle de New York – en atteignant 9,7. Or, celui-ci mesure pas moins de 10 mètres et serait ainsi l’un des plus grands connus à ce jour. L’animal prospérait sur les territoires fertiles de l’Amérique du Nord pendant le Jurassique supérieur, il y a de cela entre 150,8 et 145,5 millions d’années. Mais il ne faut pas croire que la vie d’Allosaurus était facile… Certes, c’était un prédateur, mais il n’était pas le seul de son espèce et ses congénères n’avaient aucune intention de le laisser facilement emporter son festin, et ses proies, pour plus faibles qu’elles fussent, étaient bien décidées à lui résister. En témoignent des traces évidentes de traumatisme sur trois côtes, un souvenir cuisant qui le rend un peu plus vivant… et attachant !

Tuesday 13 October 2020 - 15:00 - Live
Salle 5-6 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Binoche et Giquello
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe