Albertina, deuxième !

On 21 May 2020, by Valentin Grivet

Satellite du plus célèbre des musées viennois, l’Albertina Modern s’est installé dans l’ancienne Künstlerhaus. Riche de soixante mille œuvres, il s’affirme comme le nouveau temple de l’art contemporain de la capitale autrichienne.

Maria Lassnig, Woman Power, 1979, Albertina Museum, Vienne/Essl Collection.
© Maria Lassnig Foundation/Bildrecht, Vienne, 2020

Depuis sa rénovation en 2000, l’Albertina Museum a organisé de grandes expositions dédiées à des artistes contemporains (Georg Baselitz, Gerhard Richter, Anselm Kiefer, etc.), et sa collection du XXe siècle s’est étoffée sous la houlette de son directeur général Klaus Albrecht Schröder. Un nouveau pas est aujourd’hui franchi avec l’inauguration de l’Albertina Modern, un second musée installé dans les murs de l’ancienne Künstlerhaus (maison des artistes), construite entre 1865 et 1868 par August Weber à l’initiative de l’empereur d’Autriche François-Joseph Ier. « Depuis 1909, l’édifice cherchait son identité. Il a été utilisé dans les années 1980 et 1990, pour le Festival de Vienne et des expositions organisées par le Kunsthistorisches Museum. Mais ces vingt dernières années, il n’avait plus aucune affectation. N’étant pas protégé, il a failli être détruit à plusieurs reprises », explique Klaus Albrecht Schröder. Situé en face du Wien Museum et à quelques encablures du pavillon de la Sécession, cet emblème de l’historicisme viennois a fait l’objet d’une rénovation complète, grâce au mécénat de l’industriel et ancien homme politique Hans Peter Haselsteiner. L’escalier d’honneur a retrouvé son lustre, et les décors néoclassiques du hall l’éclat de leur polychromie. Sur 2 500 mètres carrés, le bâtiment réunit désormais trois ensembles d’œuvres : le fonds moderne et contemporain de l’Albertina, la collection Essl – l’une des plus importantes au monde pour l’art autrichien, reçue en donation (1 320 œuvres) et en prêt en 2018 – et la collection Jablonka (quatre cents œuvres d’art américain et allemand), achetée en 2019. Au total, l’Albertina Modern abrite quelque soixante mille pièces de cinq mille artistes, dont plus de dix mille peintures. Un ensemble considérable, qu’il est évidemment impossible de présenter en permanence. Le choix a été fait de proposer des accrochages temporaires, qui rendront compte, au fil des années, de la diversité du fonds. Celui-ci comprend, entre autres, des créations d’Andy Warhol, William Kentridge, Richard Avedon, Sol LeWitt, Robert Longo, Richard Deacon, Sherrie Levine, Pierre Soulages, Cindy Sherman, Alex Katz et Damien Hirst. Déployée en de vastes salles aux cimaises d’un blanc immaculé, la première exposition est centrée sur l’art autrichien des années 1945 à 1980. Construite en treize chapitres, elle est organisée par mouvements et périodes chronologiques – le réalisme fantastique, l’abstraction, l’actionnisme viennois, l’art optique, le pop art, l’art concret, l’art brut… –, à l’exception de quelques échappées thématiques, dont une importante section dédiée au féminisme (Valie Export, Birgit Jürgenssen, Renate Bertlmann). « L’Albertina Modern est un nouveau musée qui a pour missions de mettre en valeur ses collections, d’organiser des expositions d’art contemporain d’envergure, et surtout, de redonner la place qu’elle mérite à l’histoire de l’art en Autriche après 1945 », poursuit Klaus Albrecht Schröder. Car à l’exception de quelques grandes figures comme Friedensreich Hundertwasser, Franz West, Arnulf Rainer, Maria Lassnig ou Erwin Wurm, la plupart des artistes réunis ici sont de parfaits inconnus aux yeux du grand public international. Clair et didactique, ce premier accrochage a le mérite de les mettre en lumière, en ménageant de belles surprises. Ainsi des vastes compositions abstraites de Max Weiler, des tableaux pop de Kiki Kogelnik ou de Robert Klemmer, mais surtout des paysages fantomatiques et poétiques d’Eduard Angeli.

à voir
« The Beginning. Art in Austria, 1945 to 1980 »,
Albertina Modern, Karlsplatz 
, Vienne,
tél. : 0043 (01) 534 830.
Du 27 mai au 2 août 2020.
www.albertina.at/albertina-modern
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe