Adrian Cheng, le plus puissant collectionneur au monde

On 07 January 2021, by Agathe Albi-Gervy

Il occupe la 12e place du classement Power 100 d’ArtReview concernant les personnalités les plus influentes du monde de l’art.

Courtesy of Adrian Cheng -Photo David Atlan

Il occupe la 12e place du classement Power 100 d’ArtReview concernant les personnalités les plus influentes du monde de l’art. Pour l’année 2020, Adrian Cheng y est considéré comme le plus puissant collectionneur au monde, devançant l’Américaine Pamela J. Joyner, 13e, et le Français Vincent Worms, 28e. Son aura ne cesse de croître, puisqu’il a monté, en un an, 61 marches dans ce classement où il a fait son entrée en 2014. Adrian Cheng fonde sa notoriété sur sa fondation, K11 Art Foundation, jouant un rôle capital dans la promotion de l’art chinois émergent. K11 est à la base un immense centre commercial situé en plein cœur de Hong Kong, fondé par la New World Development, un puissant conglomérat créé par le grand-père d’Adrian Cheng et spécialisé dans l’immobilier, la logistique et le transport. Le jeune homme d’affaires chinois, né en 1979 et diplômé d’Harvard, est aujourd’hui à la tête de l’empire familial, comprenant également Chow Tai Fook, société spécialisée dans la bijouterie et les montres. À travers sa fondation K11, créée en 2010, il promeut l’art dans les centres commerciaux (il a notamment exposé des sculptures d’Urs Fischer) et initie des partenariats avec des musées et institutions, tels que le Palais de Tokyo à Paris et l’Institute of Contemporary Arts à Londres.

Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe