Fascinant fossile de mammouth

On 13 October 2021, by Claire Papon

S’il ne fait pas la course en tête, ce crâne de mammouth témoigne de l’existence de ces créatures des steppes il y a un million d’années.

Crâne de mammouth des steppes, Mammuthus trogontherii, Pléistocène moyen, Ukraine, 110 120 130 cm.
Estimation : 35 000/40 000 

On peine à l’imaginer mais la plus haute marche du podium pourrait accueillir Big John, un squelette de tricératops vieux d’environ 66 millions d’années, complet à 60 %. Découvert en 2014 dans les gisements de Hell Creek, dans le Dakota du Sud, ce géant long de plus de 7 mètres est estimé 1,2/1,5 M€ (voir Gazette n° 31, page 8). Lui succède, tout au moins au catalogue, une patte de sauropode du Jurassique supérieur mise au jour dans le Wyoming (35 000/40 000 €) et ce crâne de mammouth des steppes. Au vu de ses dimensions, on peut se rendre compte de la taille de cette espèce apparue il y a un million d’années environ en Sibérie et ayant colonisé ensuite toute l’Eurasie : le Mammuthus trogontherii. Cet animal est le plus grand du genre, avec une hauteur d’environ 4,5 mètres et des défenses enroulées en spirale pouvant atteindre 5,20 mètres chez les vieux mâles. Outre ses impressionnantes mensurations, il présente les premiers signes de développement d’une fourrure. Précision qui a son importance : ses oreilles et sa queue étaient de tailles plus réduites que celles de son prédécesseur Mammuthus meridionalis, originaire d’Afrique et dispersé en Eurasie entre 3 et 2 millions d’années avant notre ère, pour éviter les gelures. Une précaution qui ne suffira pas face au refroidissement qui se poursuit alors, et verra la disparition du mammouth des steppes vers 200 000 ans, et l’apparition du mammouth laineux. Tout un programme !
 

Agenda
Le premier coup de marteau devrait être également le plus enthousiaste… Pas moins de 1,2/1,5 M€ sont en effet demandés du squelette d'un tricératops de l'époque du Crétacé supérieur. Baptisé Big John, l'animal originaire du Dakota du Sud, découvert en 2014, figurait en couverture de La Gazette n° 31, page 8. Parmi les autres temps forts de cette dispersion, un crâne de mammouth des steppes est annoncé à 35 000/40 000 €, tandis qu'une défense de mammouth laineux, successeur de celui des steppes, originaire de Yakoutie, nécessitera 25 000/30 000 €. Côté minéraux cette fois, celui qui brillera le plus est une grande tranche de pallasite impressionnante pour ses olivines et son polissage (34 000/38 000 €), alors qu'une météorite lunaire complète tombée dans le désert du Sahara il y a des milliers d'années est espérée à 22 000/25 000 €. Autre curiosité de la nature, une ammonite canadienne iridescente de l'ère du Crétacé supérieur pourrait trouver preneur à 25 000/30 000 €, quand un fossile d'ichtyosaure de Holzmaden (Allemagne) de l'époque du Jurassique inférieur est attendu à 50 000/60 000 €.
Thursday 21 October 2021 - 15:00 - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
Binoche et Giquello
La Drouot Gazette offers you 4Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe