Voyeuse la ponteuse ?

Le 13 février 2020, par Anne Doridou-Heim

Voici un petit meuble conçu pour accompagner ces messieurs de la noblesse dans leurs jeux.

18 415 
Époque Louis XVI, chaise ponteuse en acajou de Cuba, porte une estampille Jean-Baptiste Boulard, 96 53 46,5 cm. Paris, Drouot, 22 mai 2019. Beaussant Lefèvre OVV. MM. Bacot, de Lencquesaing.

Au XVIIIe siècle, toutes les couches de la société françaises sont dévorées par la passion du jeu et l’aristocratie, sujette à l’ennui, n’est pas en reste. Dans les salons, on joue au Pharaon, au Trictrac, au jeu de l’Hombre ou encore au Piquet et déjà au Brelan. Le siècle est celui du raffinement et voit un meuble inventé pour chaque activité de la vie quotidienne ; des menuisiers, et parmi les plus renommés, ont l’idée d’un nouveau siège. Ce sera la chaise ponteuse, ponter étant synonyme de miser, encore nommée voyeuse. Assis à califourchon sur un siège de forme violonée, accoudés au dossier rembourré, marquis et ducs étaient prêts à taper le carton ou simplement à regarder les adversaires d’un soir perdre parfois de belles petites fortunes. Le goût pour ces chaises se dissoudra avec l’Ancien Régime, celles du XIXe ne retrouvant pas l’élégance de leurs aïeules.

En plein désamour pour le mobilier ancien, cette chaise tire son épingle du jeu avec sa noble élégance.

1 275 € Époque Louis XVI, chaise ponteuse en bois laqué crème, pieds fuselés cannelés, 94 x 44 x 43 cm. Neuilly, 20 décembre 2016. Aguttes
275 
Époque Louis XVI, chaise ponteuse en bois laqué crème, pieds fuselés cannelés, 94 44 43 cm. Neuilly, 20 décembre 2016. Aguttes OVV.
1 040 € Époque Louis XVI, chaise ponteuse en hêtre à dossier ajouré, pieds fuselés et cannelés, 89 x 39 x 45 cm. Paris, Drouot, 15 avril 2
040 
Époque Louis XVI, chaise ponteuse en hêtre à dossier ajouré, pieds fuselés et cannelés, 89 39 45 cm. Paris, Drouot, 15 avril 2016. Millon OVV. M. Lepic.
1 183 € XVIIIe siècle, chaise ponteuse en bois naturel mouluré sculpté sur cinq petits pieds à enroulements, 104 x 45 x 38 cm. Neuilly, 10
183 
XVIII
e siècle, chaise ponteuse en bois naturel mouluré sculpté sur cinq petits pieds à enroulements, 104 45 38 cm. Neuilly, 10 septembre 2019. Aguttes OVV.

8 432 € Époque Louis XV, Tilliard (Jean-Baptiste ou son fils Jacques Jean-Baptiste), paire de chaises ponteuses en noyer sculpté de fleure
432 
Époque Louis XV, Tilliard (Jean-Baptiste ou son fils Jacques Jean-Baptiste), paire de chaises ponteuses en noyer sculpté de fleurettes, h. 100 cm, l. 60 cm. Paris, Drouot, 1
er décembre 2017. Drouot-Estimations OVV. M. du Boisbaudry.
2 432 € Époque Louis XVI, paire de chaises ponteuses en bois redoré sculpté de rais de cœurs, assise en fer à cheval, pieds fuselés, h. 89
432 
Époque Louis XVI, paire de chaises ponteuses en bois redoré sculpté de rais de cœurs, assise en fer à cheval, pieds fuselés, h. 89 cm, l. 37 cm. Paris, Drouot, 18 décembre 2019. Ader OVV. M. Dayot.
4 431 € Époque Louis XVI, Henri Jacob (1753-1824), paire de chaises ponteuses en bois laqué or, assise en fer à cheval, pieds fuselés, 90 
431 
Époque Louis XVI, Henri Jacob (1753-1824), paire de chaises ponteuses en bois laqué or, assise en fer à cheval, pieds fuselés, 90 49 59 cm. Paris, Drouot, 6 décembre 2017. Fraysse & Associés OVV.