Gazette Drouot logo print

Valmier, à la recherche de la pureté

Publié le , par Claire Papon et Sophie Reyssat
Vente le 09 décembre 2022 - 13:30 (CET) - Salle 6 - Hôtel Drouot - 75009

À la frontière du cubisme et de l’abstraction, cette œuvre de 1925 illustre les recherches de l’artiste et son talent de coloriste.

Georges Valmier (1885-1937), Le Village, 1925, huile sur toile, 69,5 x 95 cm.Estimation :... Valmier, à la recherche de la pureté
Georges Valmier (1885-1937), Le Village, 1925, huile sur toile, 69,5 95 cm.
Estimation : 80 000/120 000 

Quelque 300 tableaux et bien plus de gouaches préparatoires, des décors et des costumes pour le théâtre et les ballets, des maquettes de tissus, de tapis et d’objets… Georges Valmier a déployé son talent dans de nombreuses directions, et expérimenté les principaux courants du XXe siècle, de l’impressionnisme au cubisme, qui l’a mené à l’abstraction. Une vie bien remplie pour cet artiste mort prématurément, à 52 ans. Avec Le Village, peint en 1925, on retrouve son goût pour les couleurs et l’inventivité des formes. Il a commencé à les simplifier sous l’influence de Cézanne, dont il a découvert le travail en 1907 à l’occasion de la rétrospective du Salon d’automne, conforté dans sa démarche vers le cubisme, qu’il adopte dès 1911. La géométrie s’invite dans ses compositions à travers des plans facettés et des volumes schématiques, qui s’organisent autour de diagonales créant la dynamique. Intéressé par son travail, Léonce Rosenberg, directeur de la galerie de l’Effort moderne, à Paris, le prend sous contrat en 1920, et l’expose dès l’année suivante. Valmier qui joue alors avec le chevauchement de formes précisément délimitées par leurs aplats de couleurs, évolue vers l’abstraction en supprimant les détails anecdotiques. Ainsi les trois personnages qu’il représente ici ne sont-ils plus que des silhouettes réduites à un trait et quelques couleurs, tandis que ses formes simulent un collage de papiers découpés.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne