Gazette Drouot logo print

Valentine Schlegel, tout feu tout flamme

Publié le , par Christophe Provot
Vente le 30 juin 2022 - 11:00 (CEST) - Salle 15 - Hôtel Drouot - 75009

Le travail de la sculptrice et céramiste, disparue l’an dernier à 96 ans, connaît depuis quelque temps un regain d’intérêt, comme en atteste la dispersion du contenu de son atelier, avec à la clé un record du monde.

Valentine Schlegel, paire de chenets en bronze doré poli, porte-bûches et support... Valentine Schlegel, tout feu tout flamme
Valentine Schlegel, paire de chenets en bronze doré poli, porte-bûches et support de tête en fer forgé, 1968, tirage en trois exemplaires, 37 13 24 cm.
Adjugé : 86 360 €

C’est dans l’intimité de la sculptrice, au sein de la maison-atelier de la rue Bezout à Paris qu’elle partageait depuis 1976 avec Yvonne Brunhammer (1927-2021), que nous conviait la vacation. La dispersion de son contenu totalisait 697 379 €. L’œuvre de plasticienne de l’artiste sétoise, fille de menuisier-restaurateur et petite-fille d’ébéniste, ouvrait la session avec une quarantaine de bas-reliefs et de maquettes, qui atteignaient le total de 230 146 €. Valentine Schlegel avait fait du plâtre son matériau de prédilection dès 1959, initiant une série de «sculptures à vivre» sur mesure. Elle a modelé avec ses assistants une centaine d’intérieurs, à la truelle et au plâtre armé, dont sa maison-atelier du quartier d’Alésia. Les œuvres de forme libre sont les plus convoitées de sa production, à l’image de celle en bois rouge arraché (reproduite ci-dessus) réalisée dans sa maison de Sète, qui pulvérisait l’estimation haute – 500/700 € – en s’envolant à 27 940 €. Les objets du quotidien qu’elle façonnait elle-même étaient également très prisés. Sa lampe Maison (h. 47 cm) de forme libre, en plâtre patiné teinté rouge à l’intérieur et à fragments de verre polychrome, pièce unique de 1986, était ainsi emportée à 25 400 € – là encore loin des 1 000/1 500 € avancés. Vue en page 50 de la Gazette n° 25 (voir l'article Valentine Schlegel, l’âme et la matière), la table de salle à manger (109,5 60,5 72,5 cm) à plateau rectangulaire était admirée quant à elle à 53 340 €. Mais c’est la paire de chenets en bronze qui enflammait littéralement les acquéreurs en rejoignant un nouvel âtre à 86 360 €, valant à l’artiste un nouveau record du monde (source : Artnet) depuis son Cœur, vendu à Drouot le 3 juin pour 74 240 €. Le musée des Arts décoratifs, dont Yvonne Brunhammer à été la directrice, faisait valoir son droit de préemption à plusieurs reprises, notamment pour une petite maquette de cheminée (10 20 cm) en plâtre prisée 3 077 €, ou pour un guéridon modèle 203 dit Kyoto (h. 72,5 cm) en terrazzo blanc et métal chromé de Shiro Kuramata (1934-1992), acquis 7 948 €.
 

Valentine Schlegel (1925-2021), sculpture en bois rouge arraché de forme libre, 1960, l. 95 cm. Adjugé : 27 940 €
Valentine Schlegel (1925-2021), sculpture en bois rouge arraché de forme libre, 1960, l. 95 cm.
Adjugé : 27 940 
jeudi 30 juin 2022 - 11:00 (CEST) - Live
Salle 15 - Hôtel Drouot - 75009
Auction Art Rémy Le Fur & Associés
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne