facebook
Gazette Drouot logo print

Une dive orchestration

Le 06 décembre 2018, par Anne Doridou-Heim

Les connaisseurs le savaient : le violoncelliste et chef d’orchestre Mstislav Rostropovitch (1927-2007) était féru de belles bouteilles des meilleurs crus du terroir bordelais, et la cave de sa demeure de l’avenue Georges-Mandel, à Paris, en était fort bien garnie. Son contenu était attendu autour de 300 000 €. Il en a…

Une dive orchestration
Château Lafite-Rothschild, premier grand cru classé, Pauillac, 1803, bouteille rebouchée au château en 1962. Adjugé : 66 250 €

Les connaisseurs le savaient : le violoncelliste et chef d’orchestre Mstislav Rostropovitch (1927-2007) était féru de belles bouteilles des meilleurs crus du terroir bordelais, et la cave de sa demeure de l’avenue Georges-Mandel, à Paris, en était fort bien garnie. Son contenu était attendu autour de 300 000 €. Il en a réalisé près du double, 567 025 € exactement, et vu un flacon de château lafite-rothschild de 1803 s’envoler à 66 250 €. Il s’agit d’un premier grand cru Pauillac rebouché au château par le maître de chai en 1992, ainsi qu’une copie de la documentation de cette opération le précisait. On se demande si son nouveau propriétaire songera à la déguster ou s’il préférera la conserver tel un témoignage d’une époque très lointaine en ce qui concerne le domaine du vin… D’autres nectars s’annonçaient ensuite. Aucun ne grimpait aussi haut, mais tout de même : 10 750 € pour un autre château lafite-rothschild, toujours en premier grand cru Pauillac mais cette fois de 1989 année mémorable et éminemment émotionnelle, pour le musicien déchu de sa nationalité soviétique, de la chute du mur de Berlin. Et encore 19 000 € pour onze bouteilles de petrus pomerol 1985, malgré quelques étiquettes tachées et cinq niveaux de bas goulot. Homme de goût, il appréciait également les champagnes dont six magnums de Dom Pérignon rosé de 1982, emportés à 7 500 € et regardait du côté de la Bourgogne, comme en témoignent douze bouteilles de Clos Vougeot grand cru René Engel de 1991 (13 750 €), aux étiquettes personnalisées pour le grand maître qu’il n’a jamais cessé d’être.

vins et alcools
jeudi 29 novembre 2018 - 18:00 (CET) - Live
Salle 2 - Hôtel Drouot - 75009
Yann Le Mouel
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne