Gazette Drouot logo print

Un naïf admirateur de Vermeer

Publié le , par Anne Doridou-Heim

Les peintres singuliers sont sur tous les fronts cet automne. Ici, c’est René Rimbert qui sortait du silence.

René Rimbert (1896-1991), Petit paysage au Vermeer, opus 290, 1979, huile sur Isorel,... Un naïf admirateur de Vermeer
René Rimbert (1896-1991), Petit paysage au Vermeer, opus 290, 1979, huile sur Isorel, 27 19 cm.
Adjugé : 19 200 

Le musée Maillol consacre une belle exposition aux peintres naïfs et, aux côtés des ténors que sont le Douanier Rousseau et Séraphine de Senlis, permet de redécouvrir avec plaisir le travail de plus petits maîtres (voir l'article Sur les chemins de l’art naïf de la Gazette no 34 du 11 octobre, page 34). René Rimbert (1896-1991) est de ceux-là. L’artiste était apprécié entre autres de Max Jacob, qui écrivit : «Dans les paysages de Rimbert, il y a quelque chose du calme de la nature ; on dirait qu’il a juré de rivaliser avec le silence de la matière». Parisien de naissance, l’homme est postier pour vivre, ce qui lui permet d’arpenter à loisir les rues de Paris, la rive gauche tout particulièrement. Il voyage en Europe après la Première Guerre mondiale, à Amsterdam notamment, où il découvre l’œuvre de Johannes Vermeer, source inépuisable d’admiration pour lui. Cette petite peinture sur Isorel, produite en 1979, en témoigne de par son titre, Petit paysage au Vermer, opus 290, et la discrète présence dans la vitrine de l’antiquaire de La Jeune Fille à la perle. Son silence et ses délicates harmonies chromatiques étaient appréciés à 19 200 €, un résultat tout à fait conforme à la cote du peintre qui le positionne dans le top 5 de ses œuvres (source : Artnet) et confirme l’intérêt du marché pour ces artistes trop rares (quarante-quatre références de prix seulement pour Rimbert sur Artnet). Quelques numéros plus loin s’annonçaient un Calvaire (53 37 cm) de 1947 présenté dans un cadre sculpté par son auteur et un Vase (20 12 cm) de 1943, tous deux de Fleury Joseph Crépin (1875-1948), un autre de ces singuliers de l’art. Ces œuvres étaient honorées de respectivement 11 120 et 8 960 €.

vendredi 18 octobre 2019 - 14:00 (CEST) - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 75009
Ader
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne