Gazette Drouot logo print

Un herbier de Jean-Jacques Rousseau, un philosophe botaniste par nature

Publié le , par Claire Papon
Vente le 17 juin 2024 - 14:00 (CEST) - 3, rue Favart - 75002 Paris

Au soir de sa vie, le philosophe se prend de passion pour les sciences naturelles et réalise des herbiers, dont une dizaine sont recensés aujourd’hui, auxquels s’ajoute cet exemplaire. Conservé chez un couple de collectionneurs, il est mis aux enchères prochainement.

  Un herbier de Jean-Jacques Rousseau, un philosophe botaniste par nature
 
Je raffole de la botanique  : cela ne fait qu’empirer tous les jours, je n’ai plus que du foin dans la tête, je vais devenir plante moi-même un de ces matins, et je prends déjà racine à Môtiers. » Heureux homme que Jean-Jacques Rousseau qui, en ces termes pleins d’humour et de fantaisie, dépeint en 1775 sa passion pour la botanique. Et compose d’élégants petits recueils de plantes qu’il offre, pour la plupart, à des amies. Le nôtre a été réalisé vers 1771-1773 et réunit 98  bifeuillets –  et donc autant d’ Échantillons de plantes sèches collectées dans les environs de Paris  – et un cahier autographe de dix pages de nomenclature. Le tout demeuré en parfait état. Rousseau donne successivement le nom latin de la plante avec référence à Linné, la description latine (généralement d’après Joseph Pitton de Tournefort), éventuellement un autre nom latin, et la dénomination française avec référence à Jacques Barbeu du Bourg –  médecin, historien et scientifique  –, avec…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous