Gazette Drouot logo print

Sous influences croisées

Publié le , par Philippe Dufour

On l’avait étudié dans la Gazette n° 39 (voir page 152), en raison d’un décor particulièrement fouillé et chargé de symboles. Multipliant par dix son estimation moyenne, ce coffret en ivoire fusait à 168 360 €. Il faut préciser que ce petit bijou avait été fabriqué au Sri Lanka (probablement dans la région de Kandy), au...

Sous influences croisées
Sri Lanka, XVIIe siècle. Coffret en ivoire, bâti de bois exotique, 21,5 x 28,5 x 16,5 cm.
Adjugé : 168 360 €

On l’avait étudié dans la Gazette n° 39 (voir page 152), en raison d’un décor particulièrement fouillé et chargé de symboles. Multipliant par dix son estimation moyenne, ce coffret en ivoire fusait à 168 360 €. Il faut préciser que ce petit bijou avait été fabriqué au Sri Lanka (probablement dans la région de Kandy), au XVIIe siècle, alors que l’île était sous domination hollandaise. Dissimulant une âme probablement en bois de jacquier, des plaques de la précieuse matière le recouvraient entièrement, fixées à un bâti reprenant une forme de chasse occidentale. Mais c’est surtout son décor ciselé de rinceaux fleuris, peuplés d’écureuils géants de Ceylan, de perroquets, entourant des nari lata vela (femmes fleurs) et des kinnaris (amoureuses éternelles) qui suscitait l’admiration. Une ornementation parlante qui pouvait désigner l’objet comme un cadeau de mariage. On restait dans ce thème passionnel, mais plus tragique cette fois, avec le peintre Jules-Frédéric Adolphe Löewe-Marchand, auteur de C’est l’âme antique de Myrrha, l’impie qui aima son père d’un amour sacrilège. Derrière ce long intitulé se cache une illustration symboliste d’un épisode de la Divine comédie, de Dante. Pour cette grande toile (260 x 140 cm) qui eut les honneurs du Salon de 1892, puis de la World’s Colombian Exposition, de Chicago en 1893, où elle fut vue par plus de 27 millions de visiteurs, un admirateur d’aujourd’hui offrait 48 800 €. 

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne