Gazette Drouot logo print

Scènes de la vie quotidienne au Pendjab

Publié le , par Philippe Dufour

Provenant de la même collection privée, seize miniatures indiennes donnent un aperçu des us et coutumes de cet État de l’Inde du Nord, dont une vision exceptionnelle du temple d’Or.

Inde du Nord, Pendjab, Amritsar, signé Bishan Singh (1836-vers 1900), vers 1850-1872.... Scènes de la vie quotidienne au Pendjab
Inde du Nord, Pendjab, Amritsar, signé Bishan Singh (1836-vers 1900), vers 1850-1872. Scène de vie au Harmandir Sahib, le temple d’Or d’Amritsar, gouache et or sur papier, 48,2 64,7 cm.
Adjugé : 458 000 

Analysée dans la Gazette n° 23 (voir l'article La vie au temple d’Or d’Amritsar page 187), la gouache rehaussée d’or et intitulée Scènes de vie au Harmandir Sahib, le temple d’Or d’Amritsar (48,2 64,7 cm) a créé la surprise en remportant la palme de cette dispersion, au terme d’une rixe internationale, avec 458 000 €, soit quinze fois son estimation haute de 30 000 €. Une enchère qui constitue un record pour son auteur Bishan Singh, peintre très rarement présent en salles de ventes (source : Artnet). Pourtant, l’artiste pendjabi séjourna en France à partir de 1872, s’est rendu célèbre pour ses décorations dans les lieux saints sikhs, et quelques miniatures conservées dans des musées… Quant à son sujet fascinant, rendu dans le moindre détail, il n’est pas souvent représenté à cette échelle, ni avec cette précision : le mythique temple d’Or, le grand sanctuaire sikh, s’érigeant sur le bassin sacré de la ville d’Amritsar. Portant également la signature en gurmukhi de Bishan Singh (Bishan singh musavar ambarsar ji), une autre feuille, peinte à la gouache et or, met en scène des Femmes sur un attelage tiré par des bœufs (25,1 39,7 cm) ; elles sont assises sur un palanquin, et derrière elles un cortège d’hommes défile, protégés du soleil par un parasol. Rehaussée de couleurs chatoyantes, l’œuvre devait inscrire 93 000 €. Anonyme cette fois, mais toujours indienne, une gouache sur papier du XIXe siècle montre un Atelier de tissage (31 40 cm) ; ce genre de représentations, dépeignant les différents métiers de l’artisanat, était très prisé des amateurs, et la feuille a recueilli un score de 69 440 €. En guise d’épilogue, donnons encore une enchère attribuée à l’une des œuvres occidentales, elles aussi proposées ce jour : les 14 880 € nécessaires pour emporter Le Moulin de la Galette (17,5 20 cm), une gouache fixée par Maurice Utrillo vers 1930.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne