Gazette Drouot logo print

Sarah Bernhardt par Alfred Stevens, un duo moderne

Publié le , par Christophe Provot
Vente le 16 juin 2023 - 14:00 (CEST) - - www.christies.com www.christies.com

Avec ce portrait, le plus célèbre des cinq que le peintre fit de la tragédienne, Stevens se pose comme le meilleur représentant de l’élite de la fin du XIXe siècle.

Alfred Émile Léopold Stevens (1823-1906), Fédora (portrait de Sarah Bernhardt), 1882,... Sarah Bernhardt par Alfred Stevens, un duo moderne

Alfred Émile Léopold Stevens (1823-1906), Fédora (portrait de Sarah Bernhardt), 1882, huile sur toile signée et datée, 115,6 x 85,8 cm.
Estimation : 80 000/120 000 € Adjugé : 277 200 €

Le regard est franc et direct, la pose altière. Impossible de ne pas reconnaître ici Sarah Bernhardt (1844-1923) qui – tout comme l'artiste belge – est alors au faîte de sa renommée. Alfred Stevens est reconnu comme le peintre de la femme, et plus particulièrement de la parisienne du Second empire. Il a su s’entourer de personnes influentes telles que la princesse Mathilde…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous
vendredi 16 juin 2023 - 14:00 (CEST)
www.christies.com
Christie's France