Gazette Drouot logo print

Sans orgueil ni vanité

Publié le , par Anne Doridou-Heim

Au siècle des Lumières, un amateur passionné par l’insolite ne peut que constituer un cabinet de curiosités. Or, dans toute collection de ce genre qui se respecte, la présence des vanités est indispensable. Ce petit ensemble qui célébrait le règne de l’étrange pour 28 450 €  n’y dérogeait pas, comprenant treize spécimens...

Sans orgueil ni vanité
 

Au siècle des Lumières, un amateur passionné par l’insolite ne peut que constituer un cabinet de curiosités. Or, dans toute collection de ce genre qui se respecte, la présence des vanités est indispensable. Ce petit ensemble qui célébrait le règne de l’étrange pour 28 450 €  n’y dérogeait pas, comprenant treize spécimens de modèles différents en bois exotique, buis, os ou ivoire, dont une tête en ébène sculpté et ajouré (voir page 71 de la Gazette n° 36) sortant de ses orbites à 6 635 €, et cette vanité double, dite «Janus», en ivoire et os, exécutée en Allemagne au cours du XVIIIe siècle (h. 5 cm). Elle se dédoublait à 5 615 € vendredi 26 à Drouot, chez Copages Auction.

vendredi 26 octobre 2018 - 14:00 (CEST) - Live
Salle 1 - Hôtel Drouot - 75009
Copages Auction Paris
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne