Gazette Drouot logo print

Saint Sébastien

Publié le , par Dimitri Joannides

Martyr romain du IVe siècle, il est souvent représenté dans les arts, attaché à un poteau, le corps transpercé de flèches.

Entourage de Carlo Saraceni (1579-1620), Saint Sébastien, huile sur toile, 50 x 38,5... Saint Sébastien
Entourage de Carlo Saraceni (1579-1620), Saint Sébastien, huile sur toile, 50 x 38,5 cm.
Paris Drouot, 15 octobre 2008. Beaussant Lefevre SVV. M. Auguier.
26 737 € frais compris
Nommé commandant de la garde prétorienne par l’empereur Dioclétien, dont il aurait pu être accessoirement l’amant, Sébastien est un chrétien, ce que beaucoup de Romains ignorent. En prosélyte efficace, il encourage dans leur foi et pousse au martyre deux prisonniers, les frères Marc et Marcellin, alors que leur famille les implorait de renoncer au Christ. Plus impressionnant encore, en rendant miraculeusement la parole à une femme muette, il convertit soixante-dix-sept personnes d’un coup ! Il va même jusqu’à guérir Chromatius, le gouverneur de Rome, atteint de la goutte, baptise toute sa famille, dont son fils Tiburce et mille quarante esclaves qu’il affranchit dans la foulée. En apprenant ces faits, Dioclétien, grand persécuteur antichrétien qui lui avait pourtant fait confiance à de nombreuses reprises, accuse Sébastien de traîtrise et ordonne à ses soldats de l’exécuter en le transperçant de flèches. Selon la légende, les archers, qui tenaient leur chef en haute estime, auraient évité de viser…
Ce contenu est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous