Revue noire. Une histoire d’arts contemporains africains

Le 13 juillet 2021, par Sophie Bernard
Rotimi Fani Kayodé (1955-1989) & Alex Hirst (1951-1992), Lorne, 1989, photo gomme bichromatée.
Courtesy Estate of Rotimi Fani Kayodé/Revue Noire

Dans le cadre de la Saison Africa 2020, les Abattoirs présentent un ensemble d’expositions sous l’intitulé «L’Afrique dans tous ses états d’art». L’occasion pour le Musée - FRAC Occitanie Toulouse de rendre hommage à la Revue noire, ayant publié de 1991 à 2000 trente-cinq numéros dédiés à la culture africaine. «Son objectif était de mettre en lumière la modernité des artistes de ce continent et de sa diaspora», résume Jean Loup Pivin, l’un de ses fondateurs avec Simon Njami et Pascal Martin Saint Léon. Parmi toutes les disciplines abordées, la photographie tient une place de choix. Articulé en quatre parties chronologiques, le parcours présente trois cents clichés offrant un panorama de l’expression en la matière, à commencer par les pionniers des années 1920 et 1930, avec des tirages d’époque et de petit format : «Des pièces rares, pour la plupart trouvées par hasard dans les années 1990, quand personne ne s’y intéressait», précise Pascal Martin Saint Léon. D’une salle à l’autre, on remonte le temps jusqu’aux années 2000. Si l’on reconnaît certaines signatures comme les Maliens Seydou Keïta (1921-2001) et Malick Sidibé (1936-2016), le Camerouno-Nigérian Samuel Fosso (né en 1962) ou le Sud-Africain Santu Mofokeng (1956-2020), les découvertes sont nombreuses. Un constat s’impose : on ne peut résumer la scène africaine aux portraits de studio en noir et blanc. Certains, comme Jean Depara (1928-1997) à Kinshasa, ont aussi rendu compte de la vie nocturne de leur ville. La diaspora et les lointains descendants ne sont pas oubliés, à l’image de Rotimi Fani-Kayodé à Londres et du fils de Martiniquais David Damoison (né en 1963) à Paris. Multiple et riche «revue noire» de la photographie !

Les Abattoirs, Musée - FRAC Occitanie Toulouse,
76, allées Charles-de-Fitte, Toulouse (31), tél. 
05 34 51 10 60.
Jusqu’au 29 août 2021.
www.lesabattoirs.org
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne