Gazette Drouot logo print

Révélations, sous le signe des retrouvailles

Publié le , par Sophie Reyssat

Venus des quatre coins du monde, les professionnels des métiers d’art et de la création sont impatients de retrouver leur public. Pour une édition où l’Afrique est à l’honneur.

Ghislaine Salhi, La Mer(e), Origine du monde, «Exceptions d’Afrique». © Nohan Fe... Révélations, sous le signe des retrouvailles
Ghislaine Salhi, La Mer(e), Origine du monde, «Exceptions d’Afrique».
© Nohan Ferreira
Repoussée d’une année, la 5 e   édition du salon Révélations, Biennale internationale des métiers d’art et de la création, prendra place au Grand Palais éphémère. Malgré les vicissitudes internationales, la manifestation parvient à réunir près de 400  exposants venant de 32  pays –  sans compter la France, dont plusieurs régions seront mises en avant  –, soit quasiment le même nombre de contrées que lors de la précédente édition, en 2019. De nouveaux pays se joignent à l’aventure, comme la Pologne et Chypre, mais aussi l’Azerbaïdjan et les Émirat arabes unis. La Polynésie française signe également sa première participation. Présidente du Salon et d’Ateliers d’art de France, Aude Tahon souligne que « cette nouvelle édition représente des retrouvailles pour les professionnels qui ont été coupés du public. Il y a donc une forte attente. Révélations, c’est aussi une fête autour de la création par la matière,…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous