Rémi Noël. Dear America

Le 16 mars 2021, par Sophie Bernard
Rémi Noël (né en 1963), In the World of Hopper, «Route 6», Marfa Texas, 2010, tirage argentique, 27 37 cm.
© Rémi Noël, courtesy Galerie Thierry Bigaignon

Le ton affectueux du titre traduit bien la relation que nourrit Rémi Noël avec les États-Unis depuis plus de trente ans. Le photographe ne manque jamais de s’y rendre chaque année, «quoi qu’il arrive», explique Thierry Bigaignon. Seule exception, 2020, pour les raisons que l’on sait. Le choix a été fait de réunir vingt-six images dessinant une route serpentant sur les murs de la galerie. Il faut dire que le noir et blanc et les petits formats des photographies tirées dans des tons chauds s’y prêtent. Des routes, il y en a forcément dans les créations de Rémi Noël, qui s’applique à rendre hommage au pays de Jack Kerouac, Edward Hopper et Irving Penn, pour n’en citer que quelques-uns. On pense aussi à John Updike, dont la citation « America is a vast conspiracy to make you happy » (in The New Yorker du 19 août 1972) résume bien l’humour de leur auteur. Mais ce qui rend sa relation avec ce pays si particulière, c’est sa démarche créative. Tout au long de l’année, Rémi Noël rêve de l’Amérique, imagine les prise de vue, les dessine, achète les objets pour les mettre en scène une fois sur place. Il photographie seulement et seulement si le bon décor est trouvé : un paysage, une chambre d’hôtel ou un parking. À cette lenteur du processus s’ajoute celle imposée par l’emploi de l’argentique. Car ce n’est qu’une fois rentré en France qu’il développe ses négatifs, et du même coup s’assure de leur contenu. Il faut absolument prendre le temps de regarder ces petits tableaux, chacun formant le morceau d’un vaste puzzle. L’Amérique comme si on y était, la poésie en plus.

Galerie Thierry Bigaignon,
9, rue Charlot, Paris 
IIIe, tél. : 01 83 56 05 82.
Jusqu’au 3 avril 2021.
www.thierrybigaignon.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne