Gazette Drouot logo print

Redécouverte d’une tapisserie de Strasbourg

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 14 novembre 2022 - 11:00 (CET) - 32, place des Lices - 35000 Rennes

Clou de la vente rennaise, cette rarissime pièce a fusé très haut, en raison de sa rareté mais aussi de ses couleurs vives, au service d’une description encore médiévale des mois et de leurs travaux.

Strasbourg, tapisserie Les Mois, vers 1450, tissée en laine et lin, 36 x 260 cm (hors... Redécouverte d’une tapisserie de Strasbourg
Strasbourg, tapisserie Les Mois, vers 1450, tissée en laine et lin, 36 260 cm (hors galons et franges ajoutés).
Adjugé : 405 694 

Vue dans la Gazette n° 40 (voir l'article Attention rareté ! page 189), cette tapisserie provenant d’une collection particulière française et vendue ici en judiciaire, a créé l’événement. Décrivant Les Mois, elle s’avère un exceptionnel exemple du travail des ateliers de Strasbourg autour de 1450, et a donc été achetée 405 694 € par un connaisseur français, à partir d’une estimation haute de 90 000 €. Son tissage en laine sur fils de chaîne en lin est une caractéristique des ouvrages de cette région, comme la technique dite «des liures» pour les coutures. Quant au coloris, il est demeuré assez vif à l’exception des bruns, en raison du mordant alors utilisé pour leur teinture. La pièce tout en longueur (36 260 cm) a pu être accrochée au-dessus d’un banc dans une demeure privée ou une église. Elle représente donc les travaux de la terre liés aux mois de l’année ; tout au moins pour cinq d’entre eux, titrés en haut des scènes par des lettres gothiques, en langue alémanique ; il s’agit de hornung (février), merz (mars), apreil (avril), mey (mai) et browot (juin). Coïncidence troublante : le Victoria and Albert Museum de Londres possède une tapisserie de dimensions presque similaires, avec six autres mois (juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre)… janvier manquant à l’appel pour l’une comme pour l’autre.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne