Gazette Drouot logo print

Quentin de La Tour pour Stockholm

Publié le , par Anne Doridou-Heim

Une nouvelle acquisition était opérée par le musée des Beaux-Arts de Stockholm, portant cette fois sur un pastel de Quentin de La Tour.

Maurice Quentin de La Tour (1704-1788), Portrait présumé de Madame Catherine Masse,... Quentin de La Tour pour Stockholm
Maurice Quentin de La Tour (1704-1788), Portrait présumé de Madame Catherine Masse, pastel sur papier bleu, 32 24 cm.
Adjugé : 60 536 

Nous sommes loin des visages compassés proposés par certains maîtres de l’art du XVIIIe siècle. Avec ce Portrait présumé de Madame Catherine Masse, Maurice Quentin de La Tour offre à sa technique de prédilection, le pastel, et à la personne représentée, sa cousine semble-t-il (voir l'article Catherine Masse par Quentin de La Tour de la Gazette n° 12, page 49), un joli morceau de naturel. Le résultat ne laissait pas de marbre le Nationalmuseum de Stockholm, dont on relate régulièrement la veille attentive sur le marché parisien et qui l’emportait à 60 536 €. La dame va donc en Suède rejoindre un département du XVIIIe déjà bien approvisionné en pastels, avec des pièces de Joseph Ducreux, Jean-Baptiste Perronneau ou encore Suzanne Roslin, et deux autres œuvres du maître du genre et peintre du Roi depuis 1750 : un Portrait de Francois Marie Arouet de Voltaire, différent de celui du musée Antoine-Lécuyer de Saint-Quentin, et celui de Marie-Sophie de Courcillon, duchesse de Picquigny, princesse de Rohan. Venue tout droit d’un autre horizon, la belle limousine française en tôle peinte rouge et or (l. 47 cm) attribuée à Eugène Pinard et datant des années 1900-1910 (voir l'article Voiture miniature made in France de la Gazette n° 12, page 52) prenait la route à 15 456 €. Un joli résultat pour une pièce ayant conservé sa galerie à bagages et sa garniture capitonnée d’époque !

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne