Gazette Drouot logo print

Jean Prouvé comme à la maison

Publié le , par Caroline Legrand
Vente le 24 septembre 2022 - 14:00 (CEST) - 52, rue de Nabécor - 54000 Nancy

Pièce incontournable du modernisme, ce bahut en tôle d’acier pliée et bois de Jean Prouvé sera proposé dans sa ville, aux côtés de deux chaises « Standard ».

Jean Prouvé (1901-1984), bahut à structure et piétement tubulaire en tôle d’acier... Jean Prouvé comme à la maison
Jean Prouvé (1901-1984), bahut à structure et piétement tubulaire en tôle d’acier pliée laquée noir, deux vantaux coulissants en bois contreplaqué, vers 1950, 99,5 179,5 45 cm.
Estimation : 30 000/50 000 

Jean Prouvé sera une nouvelle fois sous les projecteurs du côté de Nancy, ville d’origine de sa famille, où il installa en 1924 son premier atelier, dédié à la ferronnerie. En effet, il s’est formé à l’âge de 16 ans comme forgeron chez Borderel, puis à Enghien, chez Émile Robert, et enfin chez Szabo. S’il fut tour à tour ferronnier, architecte, designer ou ingénieur, Jean Prouvé a manifesté durant toute sa vie un attachement particulier au métal, que ce soit au fer traditionnel ou à l’acier moderne, qui offre de nouvelles possibilités de construction par sa solidité et son faible coût. Créé dès 1944, ce bahut est ainsi constitué de tôle d’acier pliée. Facilement démontable, il fut inventé pour l’ameublement de logements d’urgence avant d’être commercialisé pour les particuliers. Le propriétaire nancéien de cette table l’avait reçue de la veuve d’un employé de la Studal, entreprise qui collaborait avec le designer. Jean Prouvé concevait ses meubles comme ses maisons, avec un principe constructif fort, privilégiant l’équilibre et l’assemblage, à l’image de la chaise « Standard » produite en 1934 pour l’École des sciences politiques de Paris, au piétement solide, conçu pour ne pas se briser quand les élèves se balancent… Elle fut produite jusque dans les années 1950, avec quelques variantes, dont témoignent dans cette vente deux exemplaires « Tout bois », laqués blanc pour la structure, l’assise et le dossier étant en contreplaqué thermoformé. Datés vers 1941 et vendus sur folle enchère, ils sont annoncés à 3 000/5 000 € chaque.

Bijoux, tableaux, mobilier et objets d'art, montres, monnaies, arts d’Asie, céramiques, argenterie, instruments de musique, décorations, insignes, verreries, tapis, arts décoratifs du XXe
samedi 24 septembre 2022 - 14:00 (CEST)
52, rue de Nabécor - 54000 Nancy
Nabecor Enchères
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne