Gazette Drouot logo print

Portrait de femme à la médaille d’or

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 03 juillet 2022 - 10:30 (CEST) - 14, rue des Jardins - 59000 Lille

Plusieurs pièces de valeur composaient le menu de la vacation, dont cette énigmatique représentation d’un jeune modèle de la fin de la Renaissance.

École franco-flamande vers 1600, Portrait d’une jeune femme montrant une médaille... Portrait de femme à la médaille d’or
École franco-flamande vers 1600, Portrait d’une jeune femme montrant une médaille d’Henri IV et de Catherine de Médicis, toile, 89,5 71,3 cm.
Adjugé : 17 424 

Élégamment habillée d’une robe aux manches d’un riche brocart rouge et coiffée d’un chaperon blanc, la jeune fille jette au public un regard malicieux ; mais le détail le plus parlant de l’œuvre est sans doute le médaillon qu’elle porte, suspendu au bout d’une lourde chaîne d’or. Celui-ci présente les profils d’Henri IV et de Marie de Médicis, ce qui daterait notre portrait des environs de 1600 (voir l'article Un portrait vers 1600 qui pose des questions de la Gazette n° 25, page 136) ; il est d’ailleurs répertorié comme étant du sculpteur Guillaume Dupré (vers 1576-1643). La toile (89,5 71,3 cm) serait l’œuvre d’un peintre de l’école franco-flamande de cette époque, même si curieusement son modèle affiche un style et une tenue légèrement plus anciens. Bien des questions qui ont été résolues par un coup de marteau à 17 424 €. Sans transition, on passait aux mystères de la Chine avec un superbe bol en porcelaine dure polychrome, décoré de dragons à cinq griffes et de phénix (diam. 14,5 cm). On déchiffre au-dessous la marque à six caractères Daoguang (1821-1850). Il changeait de mains contre 10 080 €. Le lendemain 4 juillet, place aux gemmes, à commencer par celle d’une bague en or gris palladié (5,10 g), un diamant rond brillanté demi-taille de 4,68 ct, de couleur I et d’une pureté VS2, qui a nécessité 63 000 €. Alors qu’une bague en or jaune avec diamant brillanté demi-taille de 4,14 ct, de couleur I et de pureté SI1, et d’autres tapers en épaulement (poids brut : 4,96 g), raflait 37 800 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne