Gazette Drouot logo print

Pissarro : la fondation Thyssen à nouveau sur la sellette

Publié le , par Vincent Noce

Une décision de la Cour suprême des États-Unis relance la possibilité pour la famille Cassirer de se faire restituer un Pissaro spolié.

Pissarro : la fondation Thyssen à nouveau sur la sellette
© Musée Thyssen-Bornemisza

Nouvel espoir pour la famille Cassirer, qui réclame à la fondation Thyssen-Bornemisza de Madrid une vue de la rue Saint-Honoré par Pissarro, vendue sous la contrainte aux nazis en 1939. La Cour suprême des États-Unis a considéré que la revendication à l’encontre de l’Espagne, qui a racheté la collection au baron Thyssen-Bornemisza en 1992, pouvait prospérer devant un tribunal de Californie. Elle a ainsi cassé un arrêt de la cour d’appel de San Diego, qui se référait à la législation fédérale pour considérer que le cas relevait du droit en vigueur en Espagne, selon lequel le tableau appartient à la fondation madrilène puisqu’elle l’a acheté de bonne foi. Pour la Cour suprême, la juridiction compétente est celle de l’État de Californie, où le possesseur d’un bien volé ne peut faire valoir la bonne foi pour refuser de le restituer au propriétaire spolié.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne