facebook
Gazette Drouot logo print

Pendule et tableaux, de Blois à Pont-Aven

Le 29 novembre 2018, par Philippe Dufour

À Brest, deux jours de vacation faisaient la part belle à la peinture et à l’horlogerie d’hier et d’avant-hier. Le mardi 20 novembre, espoir confirmé pour une huile sur toile d’Émile Jourdan, La Chapelle de Lanriot au clair de lune, datée 1926, qui résonnait comme l’illustration parfaite de ce terroir de légendes : elle…

Pendule et tableaux, de Blois à Pont-Aven
Blois, seconde moitié du XVIe siècle. Horloge de table hexagonale, boîte en laiton doré et ciselé, 10 x 6 cm.
Adjugé : 45 900 €

À Brest, deux jours de vacation faisaient la part belle à la peinture et à l’horlogerie d’hier et d’avant-hier. Le mardi 20 novembre, espoir confirmé pour une huile sur toile d’Émile Jourdan, La Chapelle de Lanriot au clair de lune, datée 1926, qui résonnait comme l’illustration parfaite de ce terroir de légendes : elle obtenait 59 500 €, ce qui la situe dans la fourchette haute des prix de l’artiste (source Artnet). Un tableau similaire, appartenant aux collections du musée de Pont-Aven, a été présenté à l’exposition monographique «Émile Jourdan» organisée par l’institution en 1987. L’œuvre, provenant d’une collection privée, va être inclue au catalogue raisonné du peintre breton, en préparation par Yannick Doyen. Bien plus ancien, un panneau de chêne de l’école flamande datait de la fin du XVIe siècle, orné, par un suiveur de Jan Metsys, d’une composition où s’ébattaient quelques joueurs égrillards. Il fallait compter 18 600 € pour s’en rendre propriétaire. Le lendemain 21 novembre, c’était au tour des pendules et montres anciennes d’attirer les meilleur scores ; à l’image de l’horloge de table hexagonale (Gazette n° 40, page 203) qui avait vu le jour dans la seconde moitié du XVIe siècle à Blois. Provenant de la célèbre collection Paul Garnier (vente de décembre 1916), cet accessoire alors très luxueux devait former paire avec celle du musée de la Renaissance d’Écouen, signée Nicolas Plantart, ; on peut aussi la rapprocher de celle signée Beauvais, du même musée. Aussi son résultat était-il à la hauteur : 45 900 €. Plus récente d’une centaine d’années, une montre bassine en or, décorée selon la technique de l’émail appliqué sur le métal précieux, nous parlait de passion amoureuse avec sa représentation du couple «Théagène et Chariclée», en échange de 23 000 €. Elle avait été créée par Joseph Norris et ornée par Jean-Pierre Huaud à Amsterdam vers 1680. Un duo qui livra d’autres exemplaires similaires, dont une montre passée en vente chez Christie’s à Genève, le 17 mai 1999. 
 

Émile Jourdan (1860-1931), La Chapelle de Lanriot au clair de lune, huile sur toile (détail), 1926, 81 x 60 cm. Adjugé : 59 500 €
Émile Jourdan (1860-1931), La Chapelle de Lanriot au clair de lune, huile sur toile, 1926, 81 x 60 cm.
Adjugé : 59 500 €

tableaux, mobilier et objets d'art, art d'Asie, céramiques, verreries, instruments scientifiques, sculptures, bronzes, pendules, arts premiers
mardi 20 novembre 2018 - 14:15 (CET) - Live
13, rue Traverse - 29212 Brest
Adjug'Art
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne