Gazette Drouot logo print

Peintre voyageur

Publié le , par Claire Papon et Sophie Reyssat
Vente le 11 octobre 2022 - 13:30 (CEST) - Salle 16 - Hôtel Drouot - 75009

C’est entre 5 000 et 8 000 € qu’il faut prévoir de s’engager pour décrocher ce délicat Nu jouant aux cartes (88 x 103 cm) de Mikhail Rundaltzeff (1871-1935) présenté mardi 11, salle 16 à Drouot, par Astrid Guillon (cabinet Chanoit). Né dans une famille d’artisans de Saint-Pétersbourg, formé à la gravure, l’artiste expose...

  Peintre voyageur
 

C’est entre 5 000 et 8 000 € qu’il faut prévoir de s’engager pour décrocher ce délicat Nu jouant aux cartes (88 103 cm) de Mikhail Rundaltzeff (1871-1935) présenté mardi 11, salle 16 à Drouot, par Astrid Guillon (cabinet Chanoit). Né dans une famille d’artisans de Saint-Pétersbourg, formé à la gravure, l’artiste expose ses œuvres et les vend à des journaux. Cela lui vaut des commandes de portraits de Répine, Pouchkine, Tolstoï ou Tourgueniev, de figures de la noblesse locale et de la famille impériale. Autre période, autres modèles… En 1917, il signe celui d’Alexandre Kerenski, chef du gouvernement provisoire, puis l’année suivante celui de Lénine. L’effigie sera reprise sur des timbres. Poursuivant sa carrière artistique à Miami en 1920, il a notamment pour modèle Warren Harding (9e président des États-Unis).

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne