Gazette Drouot logo print

Patrimoine hippomobile : calèche, landau, break...

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 24 septembre 2022 - 14:00 (CEST) - Château de Dampierre, 2 Grande Rue - 78720 Dampierre-en-Yvelines

Le succès était au rendez-vous dans les magnifiques écuries du château de Dampierre, où une procession d’attelages était annoncée.

Maison Desouches-Touchard à Paris, calèche à huit ressorts, peinture refaite, garniture,... Patrimoine hippomobile : calèche, landau, break...
Maison Desouches-Touchard à Paris, calèche à huit ressorts, peinture refaite, garniture, capote cuir, 190 370 180 cm (hors capote), diam. des roues 134 (arrière) et 103 cm (avant). 
Adjugé : 26 240 


Les voitures hippomobiles sont une part essentielle du patrimoine hippique, nous contant une histoire commencée il y a plusieurs siècles déjà. Les quarante-trois harnais, calèches, phaétons et autres petits breaks en bel état général provenaient essentiellement de deux collections, l’une espagnole, la seconde des écuries des Osmond de Boigne. 90 % des véhicules ont été adjugés et dispersés en grande majorité à l’international, prenant la route de l’Italie, de la Belgique, de l’Espagne, de la Grande-Bretagne et même du Chili ! Cette calèche à huit ressorts est l’œuvre de la maison Desouches-Touchard, carrossier installé sur les Champs-Élysées et grand nom de la spécialité. Elle filait au plus haut à 26 240 €, devant les 16 640 € d’un landau à cinq places à transformation de Leroux à Limoges, nécessitant au choix deux ou quatre chevaux. Un petit break à deux chevaux et huit places à la caisse laquée imitant le cannage et signé Lechats, autre fabricant de la plus belle avenue du monde, obtenait la médaille de bronze à 14 720 € – logique pour cette sportive conduite à la campagne pour la promenade comme pour la chasse ! Il partageait cette troisième place avec un phaéton de dame à quatre roues, pour un ou deux chevaux, de la maison Faurax à Lyon. Le phaéton voit le jour au XVIIe siècle et connaît de nombreuses transformations au cours des XVIIIe et XIXe, avant de devenir la voiture de maître par excellence, toujours mené par son propriétaire. Les deux parc-drag à train relié (voir l'article La journée des drags de la page 49 de la Gazette n° 33 du 23 septembre) restaient en revanche à quai.

samedi 24 septembre 2022 - 14:00 (CEST) - Live
Château de Dampierre, 2 Grande Rue - 78720 Dampierre-en-Yvelines
Orne Enchères
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne