Gazette Drouot logo print

Parures de charme pour soirées fin-de-siècle

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 19 septembre 2022 - 14:00 (CEST) - 4, quai Jules Courmont - 69002 Lyon

Parmi les nombreux accessoires illuminant la session lyonnaise, se détachaient des bijoux témoignant des modes des années 1870-1890.

Fin du XIXe siècle. Collier «Draperie» monté sur or rose et argent, diamants taillés... Parures de charme pour soirées fin-de-siècle
Fin du XIXe siècle. Collier «Draperie» monté sur or rose et argent, diamants taillés en rose et taille ancienne, émeraudes camées en chute sur serti clos et plaque en or, plus une émeraude camée, 36-40 cm, poids brut : 72,9 g. 
Adjugé : 65 730 


65 730 €… C’est à ce prix que l’on portait ce spectaculaire collier «Draperie» monté sur or rose, à décor de frises de fleurettes entièrement serties de diamants taillés en rose et taille ancienne et encadrant dix émeraudes camées représentant des nymphes et muses en chute sur serti clos et plaque en or… Retenue en pampille au centre, brillait une émeraude camée plus importante. Datant de la fin du XIXe siècle, l’accessoire pouvant être arboré en ras du cou (l. : 36 à 40 cm, poids brut : 72,9 g) a été acheté auprès de Constantin Frères, joailliers à Lyon, et se love toujours dans son écrin à la forme en cuir doré au petit fer. Légèrement antérieure (1870-1880), une rare broche dite «Rosace» en ors rose, jaune et gris, en émail plique-à-jour à dominantes de bleu, rouge et vert turquoise formant un subtil décor de volutes et fleurs de lys : à noter que la pièce est surmontée et entourée de diamants taillés en rose, avec une perle fine en son centre. Pour cet ornement (diam. 4,5 cm, poids brut : 28,2 g) portant sur l’épingle le poinçon «FB» du maître orfèvre Frédéric Boucheron (1866-1928), on offrait 39 370 €. Plus contemporaine, une bague solitaire en platine centrée d’un diamant demi-taille de 4,10 ct, de couleur I et de pureté SI1 (poids brut : 3,6 g) changeait ensuite de mains pour 39 325 €. Mais pour la période récente, c’est une bague «Pompadour» en platine et or gris ornée d’un rubis coussin de 4,22 ct certifié birman, entouré par douze diamants en brillant (pour 2 ct au total), qui remportait la palme avec 62 920 €.

lundi 19 septembre 2022 - 14:00 (CEST) - Live
4, quai Jules Courmont - 69002 Lyon
Bérard - Péron
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne