Gazette Drouot logo print

Paris, 1740-1742, passez le flambeau !

Publié le , par Christophe Provot

Richement ornée, cette paire de flambeaux en argent de la seconde moitié du XVIIIe siècle porte aussi le poinçon d’un maître orfèvre issu d’une prestigieuse lignée.

Nicolas II Outrebon (reçu maître en 1735), Paris, 1740-1742, paire de flambeaux en... Paris, 1740-1742, passez le flambeau !
Nicolas II Outrebon (reçu maître en 1735), Paris, 1740-1742, paire de flambeaux en argent à motifs d’oves et de feuilles d’eau, poinçon du maître orfèvre, h. 27,5 cm, poids 863 g.
Adjugé : 44 800 

Pièce maîtresse de cette vacation dédiée à l’orfèvrerie, une paire de flambeaux en argent, réalisée à Paris dans les années 1740-1742 et portant le poinçon du maître orfèvre Nicolas II Outrebon, récoltait 44 800 €. On sait peu de chose de cet artisan d’art dont une aiguière et son bassin — issus de l’ancienne collection de Louis-Victor Puiforcat — sont conservés au Louvre. Son père, Nicolas I Outrebon, fut lui-même reçu maître en 1703, cautionné par Nicolas Viardot. Ces pièces sont finement ciselées d’un riche décor comprenant notamment des coquilles, des motifs d’écailles de poisson et des visages. L’art d’illuminer un intérieur au XVIIIe siècle restait de mise avec une paire de bougeoirs en argent (h. 23,4 cm, poids 295 g), travail parisien de 1723-1724 au poinçon du maître orfèvre Michel Filassier (reçu en 1694), qui obtenait 18 176 €. Datés de la fin de la Régence, ils se distinguent par leur fond amati et quatre mascarons qui en ponctuent le fût, la base ronde moulurée de godrons restant très louis-quatorzienne. La théière naturaliste en argent (h. 23,5 cm, 1 231 g) en forme de gland et au poinçon d’Antoine Théodore Eysen (1851-1923), reproduite en page 40 de la Gazette n° 17, trouvait quant à elle preneur à 12 160 €.

vendredi 06 mai 2022 - 14:00 (CEST) - Live
Salle 7 - Hôtel Drouot - 75009
Ader
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne