Gazette Drouot logo print

Oliver Hoare

Publié le , par La Gazette Drouot

Il était considéré comme l’un des marchands d’art islamique les plus influents au monde. À 73 ans, le Britannique Oliver Hoare est décédé le 23 août  l’information n’a été diffusée que mi-septembre  à l’issue d’un long combat contre la maladie. En 1967, son diplôme d’histoire de l’art de la Sorbonne en poche, il intègre...

  Oliver Hoare
 

Il était considéré comme l’un des marchands d’art islamique les plus influents au monde. À 73 ans, le Britannique Oliver Hoare est décédé le 23 août  l’information n’a été diffusée que mi-septembre  à l’issue d’un long combat contre la maladie. En 1967, son diplôme d’histoire de l’art de la Sorbonne en poche, il intègre Christie’s à seulement 22 ans. Il y fonde le département d’art islamique, le tout premier des grandes maisons de ventes internationales, avant de cofonder la galerie londonienne Ahuan, en 1975. Les têtes couronnées du Moyen-Orient, qu’il compte parmi ses clients, ont fondé sa réputation. Oliver Hoare a en effet aidé le cheikh Nasser al-Sabah à constituer les collections du Musée national du Koweït, puis conseillé les acquisitions du cheikh du Qatar  Saud al-Thani  et de son cousin émir. Son plus grand fait d’armes fut certainement l’échange délicat  en 1994, après trois ans de négociations  de deux œuvres estimées chacune à 13 M$ : la toile Woman III de Willem de Kooning, jusqu’alors conservée au musée de Téhéran, contre le Shâhnâmeh de Houghton, ouvrage historique «restitué» par le fils de son propriétaire, Arthur Houghton, à l’État iranien. Mais Oliver Hoare, grand ami du prince Charles, était également connu des tabloïds pour avoir été l’amant de Diana Spencer en 1992-1993, le dernier avant Dodi Al-Fayed…

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne