Gazette Drouot logo print

Occultisme, spiritualité et sciences… Les passions d’un bibliop

Publié le , par Philippe Dufour

Éric Gruaz avait constitué une impressionnante bibliothèque spécialisée en sciences anciennes, où brillait particulièrement l’art de l’alchimie. Une passion qui lui venait sans doute de son métier : chimiste dans une société de fabrication d’explosifs. Des domaines voisins de cette discipline l’intéressaient également :...

Biblia Latina, Venise, Leonardus Wild pour Nicolas de Franckfordia, 1478, In-4°,... Occultisme, spiritualité  et sciences… Les passions d’un bibliop
Biblia Latina, Venise, Leonardus Wild pour Nicolas de Franckfordia, 1478, In-4°, 456 ff, pleine reliure du XIXe siècle par Monclergeon.
Adjugé : 10 999 €

Éric Gruaz avait constitué une impressionnante bibliothèque spécialisée en sciences anciennes, où brillait particulièrement l’art de l’alchimie. Une passion qui lui venait sans doute de son métier : chimiste dans une société de fabrication d’explosifs. Des domaines voisins de cette discipline l’intéressaient également : l’histoire des religions, celle de la sorcellerie et de la magie. Dans la seconde partie de la dispersion de cet ensemble, à Lyon (la première s’étant déroulée à Drouot les 27 et 28 avril 2017), les ouvrages traitant de la spiritualité étaient donc légion. À leur tête, un incunable, enlevé à 10 999 € : la Biblia Latina imprimée à Venise en juillet 1478 par Leonardus Wild pour Nicolas de Franckfordia. On en avait ici un bel exemplaire, arborant les caractères gothiques de son texte, disposé en deux colonnes ; son initiale de départ peinte en rouge bistre et bleu, accostée d’une longue tige verte y déploie ses motifs floraux en marges supérieure et inférieure. En deuxième position se feuilletait un intrigant ouvrage manuscrit, daté de 1630, et intitulé Les Clavicules de Rabbi Salomon, traduites exactement du texte hébreu en François. Par monsieur Pierre Morissonneau… Calligraphié à l’encre rouge et noire, on y découvre soixante-six pentacles, et quantités d’exorcismes et de secrets des nécromanciens. Pour connaître tous les arcanes de ce traité, l’un des plus célèbres de la science kabbalistique, il fallait débourser 8 125 €. Quant à l’ouvrage d’anatomie d’André Vésale, De humani corporis fabrica, qui faisait l’objet d’un précédent Zoom régions, il n’a pas trouvé preneur. 

mercredi 31 janvier 2018 - 14:30 (CET) - Live
70, rue Vendôme - 69006 Lyon
De Baecque et Associés , Binoche et Giquello
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne