Nicolas de Moustier

Le 31 janvier 2019, par La Gazette Drouot
Nicolas de Moustier

Administrateur de talent, passionné d’art, cet homme aux compétences très vastes a disparu le 16 janvier, âgé de 57 ans. Directeur général de Tajan depuis 2005, le comte Nicolas de Moustier a permis à la maison de ventes de renouer avec la croissance en 2010, grâce à une réorganisation complète de son fonctionnement. Féru d’histoire du XXe siècle, son goût pour les arts l’a également amené à s’impliquer dans le fonctionnement interne du marché parisien : en décembre 2017, il était nommé secrétaire général du Symev  le Syndicat national des maisons de ventes volontaires  après en avoir été le secrétaire adjoint pendant plusieurs années. Depuis ses débuts, en 1986, au cabinet d’audit Ernst & Young, Nicolas de Moustier a mis ses talents de directeur administratif et financier au service de plusieurs grands noms de l’industrie, des nouvelles technologies et des services, notamment Siris, opérateur télécom pour entreprises du groupe SFR où il a œuvré entre 1997 et 2004 , Spectra-Physics France, le cabinet de recrutement de cadres Michael Page ou Midas. Un parcours qui n’en demeure pas moins atypique, puisque l’administrateur a également contribué un temps aux critiques de La Revue du cinéma

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne