Nicola Vassell, le black power aux mains des galeries

Le 17 juin 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

Elle est l'une des rares femmes issues de la communauté noire à avoir ouvert une galerie d’art à New York. 

Nicola Vassell Gallery

En inaugurant son espace le 20 mai dernier à quelques encablures de David Zwirner, elle déclarait qu’il était « temps qu’une galerie tenue par la communauté noire habite le monde de l’art à New York d’une manière vraiment dynamique et puissante». Avant de lancer son enseigne, Vassell était directrice de Concept NV, une agence de conseil en art et de commissariat qu’elle a fondée en 2013. Elle avait d’ailleurs été, en 2015, directrice curatoriale de The Dean Collection and No Commission, une collection d’art contemporain et une plateforme culturelle développées par Kasseem «Swizz Beatz» Dean et Alicia Keys. Elle a alors organisé plusieurs expositions, dont «Dreamweavers», « Edge of Chaos», «Black Eye», «Substraction» et «No Commission». Elle fut aussi directrice à la Pace Gallery et à Deitch Projects, à New York. Son exposition inaugurale, «Evidence», met en lumière la photographe Ming Smith : des œuvres rares et vintage, des tirages argentiques jamais exposés auparavant, des images en noir et blanc de scènes de rue de Harlem, d’Europe, du Sénégal, du Studio 54, et des portraits allant de Brassaï
à Grace Jones.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne