Gazette Drouot logo print

NFT : la contrefaçon virtuelle d’Hermès condamnée

Publié le , par Vincent Noce

Le promoteur d’une ligne de NFT corrélés à des images caricaturant le sac « Birkin » d’Hermès a été condamné pour contrefaçon de marque. Ce jugement, une première, était très attendu, car il risque d’affecter un marché digital déjà en pleine dégringolade et qui exploite à l’envi des images protégées.

Façade du magasin Hermès de l’avenue George V, à Paris.© Creative Commons - Moon... NFT : la contrefaçon virtuelle d’Hermès condamnée
Façade du magasin Hermès de l’avenue George V, à Paris.
© Creative Commons - Moonik
Mason Rothschild, 28  ans, a été condamné le 8 février par un tribunal de New York à 133 000 $ de dommages et intérêts en faveur de la marque française. Le jury a conclu que son opération commerciale n’équivalait pas à un geste…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous