Gazette Drouot logo print

Napoléon sous bonne escorte

Publié le , par Sophie Reyssat
Vente le 12 mars 2022 - 10:00 (CET) - 9-11, rue Royale - 77300 Fontainebleau

Où qu’il soit passé, l’Empereur a marqué les esprits. En témoigne ce drapeau de la ville de Niort.

Époque premier Empire, vers 1808. Drapeau modèle 1804, en soie peinte rehaussée d’or,... Napoléon sous bonne escorte
Époque premier Empire, vers 1808. Drapeau modèle 1804, en soie peinte rehaussée d’or, à décor d’un losange marqué «La ville de Niort à la garde d’honneur» sur une face, et orné du chiffre de l’Empereur sous couronne impériale sur l’autre, les angles chargés d’un médaillon orné d’une abeille, 66 66 cm.
Adjugé : 36 250 €

Le meilleur résultat de cette dispersion sur le thème de l’Empire revenait à ce drapeau, brandi à 36 250 €. Il a été utilisé par la garde d’honneur de Niort lors de la visite de Napoléon Ier, à l’été 1808. Il a été béni à cette occasion, dans l’église Notre-Dame. De passage à son retour d’Espagne, il a signé plusieurs décrets dans la ville, et a été à l’origine de plusieurs modifications structurelles de la cité. Souvenir du temps de sa gloire, ce drapeau fut acquis par un ancien officier de cavalerie, M. Cuneo d’Ornano, qui en fit don au prince Victor Napoléon, en 1907. Alors que l’aiguière et son bassin, façonnés par Martin Guillaume Biennais, étaient repris par le vendeur (voir l'article Martin Guillaume Biennais pour le Roi de Naples de la Gazette n° 3, page 6), la tapisserie figurant Le Sacre de l’empereur Napoléon Ier et le couronnement de l’impératrice Joséphine le 2 décembre 1804, d’après Jacques-Louis David, changeait de demeure pour 16 875 € (245 306 cm, voir l'article Napoléon Bonaparte : le sacre de l’Empire de la Gazette n° 10, page 105, Osenat OVV). Rare insigne que seul l’Empereur pouvait décerner, une étoile de chevalier du 4e type de la Légion d’honneur, ornée de diamants, était épinglée à 26 875 . La timbale de timbalier à cheval ornée d’une aigle Empire résonnait quant à elle pour 23 125 €. Si l’imposant candélabre en bronze doré du premier tiers du XIXe siècle, reproduit page 104 de La Gazette n° 10, ne trouvait pas preneur, le château de Fontainebleau préemptait, à hauteur de 3 750 €, une carafe «en poire à cordons» en cristal de Montcenis. Réalisée vers 1807-1813, elle est au chiffre de Jérôme Napoléon,roi de Westphalie.

samedi 12 mars 2022 - 10:00 (CET) - Live
9-11, rue Royale - 77300 Fontainebleau
Osenat
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne