Gazette Drouot logo print

Nantes retrouve son musée

Publié le , par Valentin Grivet

Après six ans de travaux, le musée d’Arts de Nantes rouvre ses portes. Rénové et agrandi, il se déploie désormais à la fois dans l’ancien palais des beaux-arts, et sur les quatre étages d’un nouvel édifice, le Cube, dédié à la création contemporaine.

Orazio Gentileschi (1563-1639), Diane chasseresse (détail), huile sur toile, musée... Nantes retrouve son musée
Orazio Gentileschi (1563-1639), Diane chasseresse (détail), huile sur toile, musée d’arts de Nantes.
© Photo Gérard Blot/Agence photographique de la RMN
Que les nostalgiques de l’ancien musée des beaux-arts se rassurent. La peinture ancienne, qui constitue le cœur des collections, règne toujours en maître. Mais la place accordée à l’art contemporain, qui bénéficie désormais de deux mille mètres carrés d’espaces d’exposition, est tout à fait inédite. Le musée d’arts  il faudra s’habituer à ce nouveau nom quelque peu abrupt , rénové et agrandi, s’affirme comme le lieu de rencontre des époques, du XIII e  siècle à nos jours, et de toutes les disciplines, peinture, sculpture, arts graphiques, photographie, vidéo et installations. Engagé par l’ancienne directrice Blandine Chavanne, qui a quitté les lieux en 2015 après de sérieux désaccords avec la municipalité, le projet architectural et muséographique a été confié au cabinet Stanton Williams. «Les architectes se sont glissé dans une histoire, avec respect et sobriété, en se mettant au service des œuvres», explique Sophie Lévy, qui a pris les rênes de l’institution en juillet 2016. L’agence britannique a œuvré sur tous les fronts : restauration du palais, excavation du sous-sol pour y créer des ateliers pédagogiques et…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous