Musée Girodet : la bataille romantique du Salon de 1819

Le 12 novembre 2019, par Valentin Grivet
Alexandre-Hyacinthe Dunouy, Vue prise de la côte de Pausilippe à Naples, huile sur toile, 170 236 cm, Fontainebleau, musée national du Palais.
© RMN-Grand Palais/J.-P. Lagiewski

Mille sept cents tableaux figuraient au livret du Salon officiel de 1819. Parmi ceux-ci, Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault, l’un des emblèmes du romantisme, et Pygmalion amoureux de la statue d’Anne-Louis Girodet, chef-d’œuvre néoclassique. Le premier essuiera de vives critiques, dont celle du journaliste Pierre-Alexandre Coupin qui le jugera « dégoûtant », le second enchantera par la poésie de son sujet : une sculpture d’albâtre prenant vie devant son créateur. Courte mais dense, l’exposition évoque ce face-à-face historique, avec une copie de l’œuvre de Géricault, signée Eugène Roujat (1858), et l’original de celle de Girodet, prêtée par le Louvre. Autour de ces deux toiles, elle réunit quatre-vingt-trois tableaux ayant figuré aux cimaises de ce même salon. Portraits, scènes de genre, paysages, tableaux historiques, mythologiques ou religieux composent un accrochage foisonnant dans l’esprit du XIXe siècle, où les œuvres sont à touche-touche, les grands formats accrochés en hauteur, les plus petits en bas. Accompagnée d’un important catalogue scientifique (éd. Lienart, 464 p., 44 €), l’exposition a le mérite de mettre en lumière des œuvres peu vues, provenant de collections publiques et privées. Parmi les découvertes, le Combat de la Poursuivante contre l’Hercule de Louis-Philippe Crépin prêté par le musée de la Marine, un Paysage historique de Guillaume Guillon-Lethière conservé à Tourcoing, ou encore l’esquisse de Pierre-Paul Prud’hon pour l’Assomption de la Vierge (musée de Cherbourg-en-Cotentin).
 

François-Marius Granet, Intérieur du chœur de l’église des Capucins, huile sur toile, 93,3 x 74,4 cm, musée des beaux-arts de Lyon.
François-Marius Granet, Intérieur du chœur de l’église des Capucins, huile sur toile, 93,3 74,4 cm, musée des beaux-arts de Lyon.© Alain Basset


Musée Girodet,
2, rue du Faubourg de la Chaussée, Montargis (45), tél. : 02 38 98 07 81.
jusqu’au 12 janvier 2020.
www.musee-girodet.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne