facebook
Gazette Drouot logo print

Mort au combat

Le 15 novembre 2018, par Anne Doridou-Heim

Les guerres se suivent… et se ressemblent. À chacune sa cohorte de héros morts pour la patrie et honorés d’une médaille ou, mieux encore, d’une statue. Ainsi d’Henri du Vergier, comte de La Rochejaquelein, général vendéen tombé le 28 janvier 1794, à 21 ans tout juste  mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le…

Mort au combat
 

Les guerres se suivent… et se ressemblent. À chacune sa cohorte de héros morts pour la patrie et honorés d’une médaille ou, mieux encore, d’une statue. Ainsi d’Henri du Vergier, comte de La Rochejaquelein, général vendéen tombé le 28 janvier 1794, à 21 ans tout juste  mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. La commune de Saint-Aubin-de-Baubigné, où il naquit en 1772, commanda donc au sculpteur Alexandre Falguière (1831-1900) un monument le glorifiant, qui fut érigé en 1895. Cette réduction en bronze (h. 60 cm) se faisait remarquer à 26 250 € chez Beaussant Lefèvre (MM. Bacot et de Lencquesaing), le jeudi 8 novembre à Drouot.

tableaux, mobilier et objets d'art, instruments scientifiques et de marine
jeudi 08 novembre 2018 - 14:00 (CET) - Live
Salle 16 - Hôtel Drouot - 75009
Beaussant Lefèvre & Associés
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne